Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le Land Rover idéal pour découvrir de nouveaux horizons

Le Land Rover idéal pour découvrir de nouveaux horizons

Voici le Discovery le plus performant et le plus raffiné de l’histoire Par ,

Saint George, Utah. Il n’y a pas si longtemps, les amateurs de conduite hors route devaient absolument acheter une grosse boîte carrée, avec tout l’inconfort et le manque de raffinement que ça implique, sans parler du prix. Heureusement, cette époque est pas mal révolue : l’émergence des multisegments a directement entraîné la mort des 4x4 à vocation simple.

La plus récente « victime » de ce phénomène est le légendaire Land Rover Discovery 4, connu ici sous le nom de LR4. Il y en aura d’autres : le grand Defender, le porte-étendard jadis considéré comme un intouchable, subira une profonde métamorphose pour sa nouvelle génération. Or, vous le savez, les Land Rover sont reconnus dans le monde entier pour leur capacité à s’aventurer là où très peu de véhicules et d’humains ont osé le faire. La compagnie promet que ça ne changera pas et je peux vous assurer que c’est bel et bien le cas.

Dans cette optique, et toujours en restant à l’écoute des besoins du consommateur d’aujourd’hui, Land Rover a créé ce qui est sans aucun doute l’un des multisegments tout-terrain de luxe les plus performants et raffinés de la planète pour sillonner des dunes sablonneuses, gravir des flancs de montagne et voyager sur de longues distances dans le plus grand calme.

C’est un Rover
C’est difficile de nos jours de faire la distinction entre un Land Rover et un Range Rover. Faire des ponts entre les produits d’une même compagnie est non seulement une tendance lourde dans le marché, mais aussi un modèle d’affaires intelligent. Le nouveau Land Rover Discovery 2017 se veut beaucoup plus dynamique et aérodynamique que ses prédécesseurs. Sa silhouette modernisée est saillante et élégante, ses proportions sont judicieuses, tandis que ses porte-à-faux courts et son long empattement le font paraître plus petit qu’il l’est en réalité.

Bien qu’il nous rappelle tantôt l’Evoque, tantôt le Range Rover Sport, le Discovery 2017 se démarque et rend hommage à ses ancêtres avec son toit étagé et sa ligne asymétrique sur le hayon. En version de base SE à 61 500 $, il se dresse fièrement sur la route; dépensez quelques milliers de dollars supplémentaires et il devient vraiment canon. L’ensemble Design noir (2 700 $) ou encore l’ensemble Design dynamique complet (6 100 $) lui injecte une méchante dose de caractère.

À l’intérieur, les changements sont tout aussi drastiques. On vous pardonnera si vous croyez être à bord d’un Range Rover en voyant le nouveau tableau de bord, la finition et le choix des matériaux. De plus, le niveau de technologie est bien supérieur à tous les Land Rover précédents, à commencer par le nouvel écran d’infodivertissement tactile de 8 ou 10 pouces. Peu importe le format, celui-ci répond rapidement aux commandes, son infographie est charmante et ses menus, plus étoffés — tout le contraire de l’ancien! 

Le système InControl Touch et sa version Pro en option misent beaucoup sur la connectivité; ils fonctionnent avec un grand nombre d’applications et peuvent facilement interagir avec vos appareils intelligents. On retrouve jusqu’à 9 ports USB et, dans certains cas, la radio satellite SiriusXM, une chaîne sonore Meridian, un point d’accès à Internet sans fil et plus sont disponibles. En outre, j’adore la « clé d’activité » qui remplace la traditionnelle clé d’accès et de contact : on la porte au poignet comme une montre (résistante à l’eau) et elle nous ouvre les portes du véhicule.

Le nouvel habitacle peut asseoir confortablement 7 adultes grâce à la banquette de 3e rangée en option. Les sièges offrent tous un bon soutien et je félicite les designers pour avoir intégré autant de solutions de rangement. Mais ce que j’aime le plus à bord, c’est le silence, même en roulant à haute vitesse comme sur l’autoroute. 

6 cylindres sous le capot et de l’air dans la suspension
Le Land Rover Discovery 2017 propose 2 moteurs V6 de 3,0 litres : un à essence avec compresseur appelé Si6 et un turbodiesel (que je préfère) appelé Td6. Chacun produit beaucoup de puissance et l’achemine aux 4 roues par l’entremise d’une boîte automatique à 8 rapports très efficace.

Un couple de 443 livres-pied et une grande économie de carburant sont les principaux attraits du Td6, alors que les 340 chevaux du Si6 permettent à ce gros VUS de se déplacer rapidement. Quand je dis « gros », je tiens compte du fait que le nouveau Discovery pèse environ 750 livres de moins que le LR4 grâce à un usage intensif d’aluminium. On le sent quand même lourd et plus massif qu’il en a l’air.

Parmi toutes les options au menu, la suspension pneumatique est un incontournable. Elle confère au Discovery la conduite raffinée d’une berline de luxe (ou presque) sur la route et, croyez-le ou non, de meilleures capacités que le LR4 en dehors de la route (garde au sol, angles d’attaque, de surplomb et de départ, hauteur de passage à gué, etc.).

Un autre élément qui rehausse la réputation de Land Rover du Discovery 2017 est son système Terrain Response, en particulier le TR2. On peut régler le véhicule de façon optimale pour affronter le sable, l’herbe, les roches, la boue et j’en passe. J’ai été témoin de ses prouesses et je peux vous dire qu’elles sont miraculeuses. À propos, toutes nos excursions hors route ont été faites avec les pneus Goodyear Eagle F1 inclus de série. 

Ces derniers ont été conçus pour l’asphalte, un genre de surface où le Discovery ne s’est jamais senti autant à l’aise que maintenant. Sa tenue de route est très bonne, avec un roulis présent mais bien contrôlé. Par contre, la direction manque de sensation au centre et son assistance électrique est exagérée. De plus, la pédale de frein possède un trop grand débattement. Au moins, la puissance de freinage est au rendez-vous et, dans l’ensemble, la conduite s’avère fort agréable.

Le nouveau Discovery plaira à beaucoup de monde
Comme toutes les compagnies automobiles, Land Rover compte bien vendre encore plus de véhicules au cours des mois et des années à venir. Quelque 20 000 exemplaires ont été précommandés, nous dit-on, un signe que Land Rover a trouvé un bon filon avec son Discovery le plus performant et le plus raffiné de l’histoire.

Les seuls vrais problèmes du nouveau Discovery sont la piètre fiabilité et la faible valeur de revente des produits Land Rover d’année en année. J’ai toutefois bon espoir que les investissements massifs du groupe indien Tata Motors (propriétaire de Jaguar Land Rover) permettront de corriger au moins la question de la fiabilité. Chose certaine, ce Land Rover affiche un niveau de qualité sans précédent et vous risquez de visiter le garage moins souvent.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Land Rover Discovery 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :M.St-Pierre
Photos du Land Rover Discovery 2017