Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les premiers tours de roues de la GTR-1

Les premiers tours de roues de la GTR-1

Par ,

Les premiers tours de roues de la GTR-1

Malgré la tourmente qui entoure la disparition du Grand Prix du Canada et celle du Grand Prix de Trois-Rivières, il y ,a des gens au Québec qui croient encore à la course automobile... .À preuve, l'entreprise québécoise Mondial Racing de Lévis (près de Québec) se lance tête première dans la fabrication et la vente d'une nouvelle voiture de course à propulsion moto : la GTR-1. Par ailleurs, l'équipe de Mondial Racing, avec monsieur Dany Gagné en tête, s'affaire également à la promotion et la gestion de cette nouvelle série de voitures de course.

Désireux d'amener quelque chose de nouveau dans le sport automobile au Québec, Dany Gagné et ses collaborateurs ont eu l'idée d'importer une nouvelle voiture en développement du constructeur français GFA Racing. Selon monsieur Gagné : "à cause du coût de la main d'oeuvre en France et des charges sociales imposées par l'état, il était impensable de pouvoir importer à coût raisonnable une GTR-1 "Made in France". Pour cette raison, la GTR-1 sera assemblée à l'usine de Lévis et les pièces seront fournies par des sous-traitants ayant pignon sur rue au Québec.

Au dire de M. Dany Gagné : "la GTR-1 est une voiture de course performante et fiable qui commande un budget annuel d'opération somme toute raisonnable d'environ 55000$". Qui plus est, comparativement à des monoplaces (sans toit) comme une Formule Ford, la grande surface de carrosserie de la GTR-1 permet d'y apposer un nombre impressionnant de commanditaires. Un détail non-négligeable quand on veut rentabiliser une saison de course automobile.

Les performances

Propulsée par un moteur Yamaha de 1 000 cc développant 160 chevaux, la GTR-1 signe un chrono de quatre secondes pour passer de 0 à 100 km/h et une vitesse de pointe de 240 km/h. Des chiffres plus rapides qu'une Formule Ford! Sur piste, ses performances sont comparables à une Porsche 911 ou une Ferrari 360 Mondena. Par ailleurs, il n'est pas impossible que dans un avenir rapproché, la GTR-1 soit équipée d'un moteur Rotax Bombardier de 205 chevaux ou un moteur de 2 300 cc et 200 chevaux de moto Triumph (Angleterre). Advenant le cas où une telle cylindrée serait boulonnée derrière le pilote, les performances de la GTR-1 pourraient chatouiller celles d'une Formule Atlantique!