Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Maserati Levante 2017, le véhicule qui relancera Maserati

Maserati Levante 2017, le véhicule qui relancera Maserati

Une intéressante proposition Par ,

Lorsque Porsche a commercialisé la première génération du Cayenne, ce geste a provoqué une levée de boucliers. Plusieurs ont crié au scandale, affirmant que la plus sportive des marques cédait aux charmes du capitalisme et de la facilité. Or, les succès fort impressionnants du Cayenne ont permis à Porsche d’engranger des profits, profits qui ont permis de développer de nouvelles voitures sport. Cet exemple a influencé plusieurs marques de prestige : Audi, BMW, Cadillac, Jaguar, Mercedes-Benz et même Bentley se sont joints au club des producteurs de VUS de luxe. 

Après plusieurs années d’attente et de rumeurs, Maserati emboîte le pas. Il s’agit d’une étape cruciale pour cette prestigieuse marque italienne qui tente de se faire une place au soleil après des années de galère. 

Un brin d’histoire
Ayant connu des heures de gloire avant et après le second conflit mondial en course automobile et avec des voitures de grand luxe (pensons à Juan Manuel Fangio qui a remporté le championnat du monde de Formule 1 en 1957), Maserati vit une tragédie au Mille Miglia et décide de se retirer de la course et de se concentrer sur la production de voitures en petite série. 

Achetée par Citroën en 1968, le constructeur italien connaît une période prospère. Malheureusement, la faillite de Citroën en 1973 et son rachat par PSA mettent Maserati en liquidation. Alejandro de Tommaso acquiert et relance la compagnie. Les voitures sont toutefois décevantes et il faudra l’intégration de Maserati en 1993 dans le groupe Fiat et FCA par la suite pour assister à un nouvel essor.

De nos jours, Maserati fait partie du Groupe Sport chez FCA avec Alfa Romeo et Abarth. L’ambition est de pouvoir un jour vendre 75 000 Maserati par année. Cela peut sembler modeste, mais il faut savoir que ce constructeur avait une production totale de seulement 4 000 unités il y a moins de 5 ans. L’arrivée du Maserati Levante 2017 devrait permettre d’atteindre cet objectif plus facilement.

Carrosserie élégante, habitacle luxueux
Force est d’admettre que le Levante est élégant, à commencer par sa grille de calandre avec des bâtonnets chromés verticaux et ornée en plein centre du fameux trident, symbole de Maserati depuis les années 1920 qui reprend un élément de la statue de Neptune située au centre-ville de Bologne. Comme la plupart des autres modèles concurrents, le nez du Levante est allongé et la section arrière est tronquée, donnant une allure sportive à la silhouette. La présence de sorties d’air (portholes) sur les ailes ne fait pas l’unanimité mais, comme chez Buick, elles font partie de la tradition.

Cela dit, c’est l’habitacle qui vole la vedette avec ses cuirs fins, ses sièges moulants et une planche de bord dominée par un large écran d’infodivertissement encadré par des buses de ventilation verticales. Les cadrans indicateurs sont de présentation classique et fort élégants, séparés l’un de l’autre par un écran d’information très pratique. Ajoutons que le boudin du volant de bonne dimension assure une bonne prise en main.

Les sièges avant sont confortables, tandis que les places arrière sont généreuses en termes de dégagement pour la tête et les genoux.

Moteur « Made by Ferrari »
Un véhicule italien de luxe se doit d’avoir un moteur racé sous le capot. Le nouveau Levante 2017 est bien servi, car son V6 de 3,0 litres est développé par Maserati, mais fabriqué à l’usine de Ferrari. Voilà un argument qui devrait en convaincre plusieurs. La version « de base » produit 345 chevaux et le modèle survitaminé affiche une puissance de 424 chevaux, le tout via une boîte automatique ZF à 8 rapports. Le rouage intégral transmet la majorité du couple aux roues arrière en temps normal; il peut transférer jusqu’à 50 % du couple vers les roues avant lorsque l’adhérence est réduite.

La suspension pneumatique de série est réglable en hauteur en de multiples positions. Sa fermeté est également ajustable, mais il est bon de savoir que le mode Sport rend la suspension trop rigide pour nos routes. Par ailleurs, un vecteur de couple (gauche-droite) permet de stabiliser le Levante dans les virages.

Une fois qu’on prend place à bord, on est conquis par la finesse des cuirs et l’ambiance de l’habitacle. Seuls les Italiens peuvent créer de tels environnements. La magie s’accentue lorsqu’on sollicite le moteur, dont la sonorité est une véritable symphonie mécanique. Pour plusieurs, ce sera justement la raison de leur achat.

Sur la route, le Levante s’avère agréable à conduire et on s’amuse à passer les rapports à l’aide des 2 palettes longuissimes placées derrière le volant juste pour entendre le moteur. La tenue en virage et la stabilité directionnelle est très bonne. En revanche, la direction à assistance hydraulique manque de sensation, tandis que la boîte automatique hésite parfois à rétrograder. De plus, certains éléments de l’habitacle font un peu bon marché.

Bientôt un Levante dans votre entrée?
Malgré ces quelques bémols, le Maserati Levante 2017 propose une bonne dose d’exclusivité, de luxe et d’agrément de conduite. Ajoutez le moteur fabriqué par Ferrari et un prix de détail suggéré de 89 600 $ et vous obtenez un produit qui plaira à plusieurs.

 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Maserati Levante 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Maserati Levante 2017
Maserati Levante 2017
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :Maserati
Photos du Maserati Levante 2017