Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda CX-5 GT 2014 : essai routier

Mazda CX-5 GT 2014 : essai routier

25 % de plus, 100 % meilleur Par ,

Incroyable qu'un si petit ajout puisse faire une si grande différence. En augmentant la cylindrée d'un demi-litre à peine, le Mazda CX-5 GT 2014 est complètement transformé. D'un seul coup, il vient de chasser mes critiques à l'endroit du modèle 2013 et de se hisser parmi mes multisegments compacts préférés, en compagnie du Kia Sportage et du Volkswagen Tiguan.

Très attrayant au départ, ce Japonais se montre encore plus désirable grâce à sa nouvelle puissance et à son agrément de conduite accru.

Qu'est-ce que le Mazda CX-5?
Le Mazda CX-5 est un petit multisegment qui démontre toute la sportivité typique de la marque. Sa recette est tellement bien réussie qu'on en voit déjà un grand nombre sur nos routes.

Avec ses cinq places, il se veut idéal pour les jeunes familles urbaines qui ne veulent pas d'un gros véhicule. Le CX-7 qu'il remplace avait bien fait, mais la nature du CX-5 place Mazda dans une position beaucoup plus enviable et concurrentielle.

Infos techniques
SKYACTIV, ça vous dit quelque chose? C'est le nom que donne la compagnie à toutes ses nouvelles technologies légères et hautement efficaces. Le CX-5 a été le premier véhicule à utiliser l'ensemble de celles-ci.

Pour 2014, la version de base GX (22 995 $) renferme un moteur SKYACTIV de 2,0 L développant 155 chevaux via une boîte manuelle SKYACTIV à six rapports. Par contre, les versions GS (28 650 $) et GT (33 250 $) profitent d'un nouveau moteur SKYACTIV de 2,5 L qui génère 184 chevaux à l'aide d'une boîte automatique SKYACTIV à six rapports avec mode Sport. Et au lieu de 150 livres-pied de couple, le conducteur en dispose de 185.

Le Mazda CX-5 GT 2014 à transmission intégrale que j'ai testé valait 35 045 $ en vertu du Groupe technologie, qui inclut un système intelligent d'aide au freinage en ville, des phares au xénon, un système d'éclairage avant adaptatif, des phares à réglage automatique du faisceau, un système de navigation et la radio satellite.

L'aide au freinage en ville fonctionne à basse vitesse et permet d'éviter des collisions au moyen de capteurs laser. Si le conducteur ne tente aucune manœuvre appropriée, le système peut aller jusqu'à réduire la puissance du moteur et appliquer lui-même les freins.

Conduire le Mazda CX-5
En prenant la route avec le Mazda CX-5 GT 2014, c'est comme si un tout nouveau monde venait de s'ouvrir à moi. Si je trouvais que le moteur de 2,0 L manquait de fougue (mais convenait à la plupart des gens), la cavalerie additionnelle et surtout le gain de couple du moteur de 2,5 L me prouvent qu'on peut réaliser de très grandes choses avec de petits extras.

En pleine accélération, le quatre-cylindres se fait une joie de grimper jusqu'à 6 000 tours/minute. De là, la boîte automatique enchaîne vite les rapports. D'ailleurs, elle travaille tellement bien que je me dois absolument de vous en parler davantage. À basse vitesse, cette boîte passe sans tarder au rapport supérieur. Puis, quand on met toute la gomme, elle réagit docilement en suivant le rythme du moteur de 2,5 L. J'ai également adoré son mode manuel : les positions « + » et « - » se trouvent aux bons endroits sur la grille et chaque rétrogradation engendre une impulsion de l'accélérateur pour refléter le régime du moteur.

Côté roulement, le Mazda CX-5 GT 2014 se comporte mieux que le modèle sortant. Pour une raison quelconque, la suspension fait preuve de beaucoup plus de souplesse et élimine l'inconfort que je lui reprochais tant l'année dernière. La tenue de route demeure remarquable, cependant.

La direction, toujours aussi précise, exécute bien les commandes. D'autre part, j'ai beaucoup aimé la solide sensation des freins à disque aux quatre roues.

Extérieur et intérieur du Mazda CX-5
Le CX-5 GT 2014 est un vrai Mazda, arborant des lignes modernes, saillantes et dynamiques – parfait pour attirer le plus de clients possible. Les jantes en alliage de 19 pouces lui donnent encore plus de cachet que celles de 17 pouces des versions inférieures.

L'habitacle est bien aménagé en général. La finition se veut très bonne et les matériaux (tantôt durs, tantôt plus mous) se marient bien ensemble. Mon seul bémol : il manque d'uniformité et d'harmonie entre les cadrans, l'écran tactile et les commandes du climatiseur, plus précisément au niveau des couleurs et des caractères.

Les sièges avant fournissent un bon soutien là où on en a besoin et la banquette arrière accueille deux adultes sans problème. Derrière, le coffre peut engloutir une quantité surprenante de bagages; nous y avons facilement chargé une poussette et quelques sacs lors d'un essai.

Le Mazda CX-5 et la concurrence
Le Mazda CX-5 2014 se compare maintenant favorablement à ses rivaux, dont le Volkswagen Tiguan, le Kia Sportage, le Ford Escape et le Toyota RAV4, pour en nommer quelques-uns.

Ma seule véritable préoccupation concerne la consommation d'essence, car j'ai obtenu une moyenne de 10,5 L/100 km – nettement supérieure aux cotes annoncées par Transports Canada mais quand même normale pour un multisegment compact de nos jours.

Par rapport à ses rivaux, le CX-5 2014 se situe dans la même fourchette de prix.
 

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Mazda CX-5 2014
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Mazda CX-5 GT 2014
    Mazda CX-5 GT 2014
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article