Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda3 Sport GT 2015 : essai routier

Mazda3 Sport GT 2015 : essai routier

Pourquoi est-elle si populaire? Par ,

Si la nouvelle génération de la Mazda3 est si populaire, c’est tout simplement parce qu’elle est fantastique. Amusante à conduire, rapide avec son moteur de 2,5 L et exceptionnellement belle pour une voiture compacte – que demander de plus?

Mazda semble avoir corrigé ses problèmes de rouille et offre maintenant une garantie de base inégalée de 3 ans ou kilométrage illimité. Je répète : que demander de plus?

Parlons du prix. La Mazda3 attaque ses rivales de façon agressive avec une stratégie concurrentielle qui comprend de bons rabais et incitatifs. Les coûts pour les propriétaires ne sont pas plus élevés que la moyenne, tandis que la valeur de revente est très bonne. Ai-je besoin de reposer la question?

Je sais que ça ressemble à un publireportage, mais même si je suis un journaliste automobile payé pour critiquer des voitures, il me suffit parfois d’énumérer les faits et de me rendre à l’évidence. La petite championne de Mazda a tout ce qu’il faut pour séduire un grand nombre de consommateurs. 

Plus qu’un simple moyen de transport
À 15 995 $, la berline GX 2015 n’a rien d’un compromis. L’ensemble Confort (1 700 $) ajoute l’air conditionné et un tachymètre. À mon avis, le moteur à 4 cylindres de 2,0 L sous le capot répondra à 95 % des besoins de Monsieur et Madame Tout-le-monde grâce à ses accélérations franches et à sa faible consommation de carburant. 

À l’autre bout de l’échelle se trouve la Mazda3 Sport GT avec ensembles de Luxe et Technologie, qui coûte 30 995 $. C’est une méchante somme d’argent pour une compacte à hayon, mais son équipement se compare à celui d’une voiture de plus de 40 000 $, croyez-moi. 

Rapidité et efficacité
La version GT bénéficie d’un moteur à 4 cylindres de 2,5 L qui développe 184 chevaux et 185 livres-pied de couple. Elle est vraiment fougueuse et, bien que j’espérais pouvoir compter sur une boîte manuelle, l’automatique à 6 rapports m’a plu. Si la première est un excellent outil pour conduire, la seconde démontre une efficacité remarquable : les changements de rapport s’avèrent tout aussi fluides que rapides. Des sélecteurs manuels au volant auraient certes fait mon affaire, mais pour un client ordinaire, ce combo signé SKYACTIV est plus qu’adéquat.  

Ainsi équipée, la Mazda3 Sport GT peut faire la barbe à bien des conducteurs qui osent vous défier à un feu rouge. Elle n’en donne pas l’air, mais cette voiture a amplement d’énergie là où ça compte. Puis, en appuyant sur le bouton « Sport » à côté du levier de vitesses, la 3 devient plus vivante et beaucoup plus docile. Un autre point en sa faveur. 

Gagnante sur toute la ligne
Dès son arrivée sur le marché, la Mazda3 s’est attiré des comparaisons non pas avec la Honda Civic ou la Toyota Corolla, mais plutôt avec les Volkswagen Golf et Jetta. La Civic sortante n’est plus aussi amusante à conduire que dans les années 1980 et 1990, alors que la nouvelle Mazda3 se montre dynamique, agile et excitante. Sa direction est précise, avec une assistance bien dosée, et j’adore ses freins puissants reliés à une pédale offrant une bonne sensation.

Impressionnante par ses compétences, la 3 se veut aujourd’hui égale et dans certains cas supérieure à toutes les autres compactes. L’expression « amusante à conduire » a certes été galvaudée au fil des ans, mais elle s’applique totalement ici. Par ailleurs, son confort de roulement atteint le même niveau que les Allemandes, ce qui n’est pas peu dire car la toute nouvelle Golf continue de dominer la catégorie à ce chapitre.

Petite et sexy
Un autre gros atout de la Mazda3 est son design KODO, qui lui permet d’éclipser toutes ses rivales japonaises et américaines. Aussi belle que les Allemandes, elle vieillira bien avec le temps, contrairement aux Coréennes. Prenez une minute pour revoir le design de sa partie avant – magnifique, n’est-ce pas? Par contre, pour une rare fois, je dois dire que la berline est mieux réussie dans l’ensemble que le modèle à hayon.

À l’intérieur de son habitacle spacieux et élégant, la Mazda3 prouve qu’on peut faire du beau avec du simple. Deux bémols, cependant : le système à affichage tête haute, bien que pratique, manque de raffinement, tandis que l’écran central ne disparaît pas dans le tableau de bord quand on éteint le moteur (à la manière d’Audi). Pour le reste, l’aménagement est bien pensé et l’assemblage, digne de mention.

En version GT, on retrouve une foule de commodités dont un système de navigation à commande vocale, des phares à haute intensité (xénon) et des jantes en alliage de 18 pouces. Les sièges procurent confort et soutien, accueillant facilement 5 personnes. Le coffre de la Mazda3 Sport est aussi de bonne dimension. 

Acheter une Mazda3 ou…?
Visiblement, il faudrait être fou pour ne pas envisager celle qui figure dans le top 3 des voitures compactes en Amérique du Nord, en compagnie de la Golf et de la Subaru Impreza. Ces 2 dernières n’apparaissent peut-être pas au sommet des tableaux de ventes, mais elles sont très polyvalentes et compétentes sur la route.

Après une semaine à rouler à fond, j’ai obtenu une moyenne d’un peu plus de 8 L/100 km. Autant de plaisir, autant d’équipement et autant de style sont rares dans la catégorie. Si ce n’était de l’absence d’un rouage intégral, je n’aurais aucune bonne raison de ne pas m’en acheter une.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Mazda 3 2015
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Mazda 3 GT 2015
    Mazda 3 GT 2015
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Photos :S.D'Amour
    2015 Mazda 3 GT pictures