Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mazda5 GS 2009 : essai routier (vidéo)

Mazda5 GS 2009 : essai routier (vidéo)

L'avantage du juste milieu Par ,

Avec une moyenne nationale d'un peu plus de 1,5 enfant par famille, les grandes fourgonnettes semblent bien grandes pour un usage quotidien. Mazda a décidé, dans un éclair de génie, de ramener la fourgonnette à un format plus digeste correspondant aux besoins réels des familles.
 
Actuellement la Mazda5 est seule dans sa catégorie sous la forme actuelle.

Dans le marché des minifourgonnettes, Mazda a même jugé bon d'éliminer la MPV au profit de l'utilitaire CX-9 et de ne maintenir que la 5 dans la catégorie. Par contre, malgré ses valeurs familiales, elle demeure une véritable Mazda avec tout le dynamisme associé à l'entreprise.

L'année 2009 indique le milieu de carrière de la 5. Forte de son succès, Mazda retouche légèrement, très légèrement la carrosserie. En effet, il faut être attentif car c'est très subtil. Essentiellement, on remarque que le pare-chocs avant adopte un sourire discret. Les blocs optiques sont remis à jour avec une infime enclave dans la partie inférieure, à la jonction des ailes. Les feux arrière abandonnent les éléments circulaires pour une configuration verticale, tout en maintenant des lentilles claires. Pour couronner le tout, de nouvelles jantes plus agressives sont de série.

Le design est efficace tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. Par contre, un peu plus de rigueur dans l'assemblage de la carrosserie sera de mise. L'intérieur est agréable au regard et relativement fonctionnel. Mazda a repris l'élégant plastique noir laqué, mais qui est toujours aussi détestable pour la prise d'empreintes lors de l'utilisation. Comme dans la majorité des autres véhicules du fabricant, il y a un usage abusif de plastiques durs sur la planche de bord et dans l'habitacle.

L'espace et la fonctionnalité sont habituellement les deux principales qualités recherchées dans une minifourgonnette. La 5, avec son format réduit, ne se trouve pas pour autant handicapée. L'habitacle est bien conçu maximisant les espaces de rangement comme ceux qui sont sous les sièges de la deuxième rangée. Prévue pour une utilisation jusqu'à six personnes, la 5 se trouve beaucoup plus agréable sans la troisième rangée, laissant ainsi de l'espace pour les bagages. Autrement, l'espace derrière les assises est très limité.

L'accès est facile, particulièrement pour les enfants ou les passagers arrière. Du fait que ce soit des portes coulissantes au lieu de portes traditionnelles, le stress est moins élevé pour les occupants des autres voitures quand les enfants prennent l'initiative de faire les grands et de sortir sans aide de la voiture.

Au chapitre du confort, les personnes à l'avant bénéficient d'assises confortables, même si elles sont un peu trop dures. De plus, les accoudoirs sont parfaitement ajustés, à l'endroit idéal. Pour ce qui est de la vie à bord, le gros bémol s'adresse aux bruits éoliens intrusifs dans l'habitacle; il semble que peu importe la vitesse, on soit toujours accompagné de sifflement.
 
La puissance de 153 chevaux devient rapidement juste quand on essaie de faire une accélération.