Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

MINI Cooper S 5 portes 2015 : essai routier

MINI Cooper S 5 portes 2015 : essai routier

Plus de portes, plus de plaisir Par ,

Ce n'est pas la première fois qu'on voit une MINI à 5 portes. Bien sûr, il y a eu récemment la MINI Cooper Countryman, mais l'idée remonte à la fin des années 1950 alors qu'un prototype de Mini à 4 portes latérales a vu le jour.

Personnellement, je me réjouis du résultat, d'autant plus qu'on a affaire cette fois-ci à une voiture et non à un pseudo multisegment. J'aime bien la Countryman (principalement en raison de sa transmission intégrale ALL4), mais elle s'éloigne un peu des valeurs fondamentales de la marque, sacrifiant cette fameuse agilité digne d'un go-kart au nom de la polyvalence et de l'utilité. La nouvelle Cooper 5 portes, en revanche, ne sacrifie rien et demeure très fidèle à MINI.

Deux autres raisons de tomber en amour
Quand on se trouve à côté, les portes supplémentaires ne changent à peu près pas la silhouette de la MINI Cooper et c'est tant mieux. Toutefois, en prenant une photo de son profil, je me suis rendue compte que la MINI Cooper S 5 portes 2015 que j'ai essayée affichait quand même des airs de familiale.

Oui, il s'agit d'une belle voiture, élégante à défaut d'être sexy, mais elle semble avoir perdu son côté mignon et bon enfant au profit d'un look plus mature et sérieux. Ne parlons pas des drôles de feux arrière et laissons plutôt les conducteurs qu'on dépasse les admirer.

Revenons sur les 2 portes additionnelles, si vous le voulez bien, car je dois vous avertir que leur ouverture est minuscule. Les gros gabarits, les personnes qui ont des jambes de gazelle ou encore ceux qui portent des manteaux d'hiver bouffants auront de la difficulté à monter à bord. Évidemment, c'est beaucoup moins pire que d'accéder aux places arrière de la Cooper ordinaire!

Une fois à l'intérieur de la MINI Cooper S 5 portes 2015, on découvre une banquette accommodante avec un généreux dégagement au niveau des jambes et de la tête (le toit plat aidant). Le volume du coffre, lui, est essentiellement le même; en rabattant les dossiers, toutefois, on obtient environ 300 litres de plus que dans la Cooper à 3 portes. 

Plus spacieuse, mais tout aussi compacte à conduire 
La beauté de la MINI Cooper S 5 portes 2015, du moins à mes yeux, et son principal avantage par rapport à la Countryman (nonobstant le rouage intégral, puisqu'il n'est pas disponible ici) est le fait qu'elle se conduit de la même manière que la Cooper à 3 portes. 

Agile et dotée d'un moteur turbo fringant (189 chevaux, 207 livres-pied de couple), la MINI Cooper S 5 portes s'avère amusante même dans la neige et sur la glace. Son poids supplémentaire l'aide à mieux coller à la route quand les conditions sont glissantes. Par ailleurs, l'effet de couple n'est pas aussi frappant qu'il l'a déjà été dans le passé et j'ai été ravie par le système de contrôle de la stabilité, le laissant souvent activé juste pour voir à quel point il est facile à gérer.

Jumelé à une fabuleuse boîte manuelle à 6 rapports, le nouveau moteur en question est agréablement nerveux et impatient de plaire. Je vous mets au défi de conduire la MINI Cooper S 5 portes 2015 sans sourire; c'est impossible.

Trois modes nous sont proposés (sport/intermédiaire/vert), mais je vous recommande fortement de laisser la voiture en mode sport en tout temps. Pourquoi? À cause de la réponse plus rapide de l'accélérateur et de la direction, de la suspension plus ferme et aussi du son d'échappement plus divertissant. Petit bémol : les passagers arrière n'apprécieront pas cette suspension ferme, qui entraîne un roulement assez sec sur chaussée endommagée.

Le mode intermédiaire s'avère plutôt ordinaire au quotidien et pas à la hauteur de ce qu'on attend d'une MINI, tandis que le mode vert (éco, si vous préférez) tue carrément le plaisir de conduire. Bref, c'est sport ou rien.

Deux portes peuvent-elles faire encore plus de différence? 
Je dirais oui. Comme vous le savez, mon garçon de 3 ans m'accompagne dans tous les véhicules que j'essaie. Déjà un fan de MINI, il aimait se faufiler jusqu'à son siège à l'arrière, mais en voyant qu'il avait une porte à lui tout seul, son amour pour la voiture a grimpé en flèche. De mon côté, plus besoin de me transformer en contorsionniste du Cirque de Soleil pour l'attacher!

En passant, j'ai réalisé que mon fils grandit et qu'il commence à pouvoir atteindre les poignées de portes, les verrous et les boutons des vitres. Je sais, c'est pour ça que les portes arrière sont munies d'un mécanisme de sécurité qui empêche les enfants de les ouvrir de l'intérieur. Toutefois, même dans les voitures où il pouvait agripper la poignée, les portes arrière étaient beaucoup trop lourdes pour lui. Sur la Cooper 5 portes, ce n'est pas le cas et il a réussi sans trop de problème à les ouvrir, non sans une grande fierté. Je me suis donc précipitée d'enclencher le verrou de sécurité...

Hormis cette petite frousse, je trouve que la nouvelle MINI Cooper S 5 portes 2015 se veut une bonne alternative pour les amateurs de MINI à hayon qui envisagent de fonder une famille — tout aussi dynamique et amusante, mais plus pratique.