Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi i MiEV : premières impressions

Mitsubishi i MiEV : premières impressions

Par ,

J'ai conduit divers véhicules électriques à basse vitesse dans ma carrière de journaliste et, honnêtement, aucun ne se rapproche plus des caractéristiques d'une automobile que les voiturettes de golf ou encore les autos tamponneuses que nous aimions tant percuter les unes contre les autres à l'expo.

Aujourd'hui, les choses ont changé.

Mitsubishi a fait de cette jolie créature une vraie voiture électrique enfichable.

Un véhicule révolutionnaire?
J'ai eu la chance inouïe de conduire une voiture entièrement électrique et capable de rouler sur l'autoroute. Mieux encore, elle avait tout d'une «vraie» automobile. La Mitsubishi i MiEV est une variante électrique de la Mitsubishi i, cette microvoiture japonaise dont le moteur ne dépasse pas 660 cc.

Les ingénieurs de Mitsubishi ont remplacé le moteur à essence par un groupe motopropulseur sophistiqué et à la fine pointe de la technologie. Celui-ci se compose d'un moteur électrique et d'une batterie à grande capacité, d'où l'acronyme i MiEV («Mitsubishi Innovative Electric Vehicle»). Cette minuscule berline, qui ne produit aucunes émissions polluantes et dont la motorisation ne requiert aucun entretien, est capable de maintenir le rythme de la circulation autant en ville qu'à la campagne.

Chargez!
Mitsubishi a fait de cette jolie créature une vraie voiture électrique enfichable, c'est-à-dire qu'on peut la recharger en la branchant dans n'importe quelle prise de courant, par exemple la même que vous utilisez pour votre tondeuse électrique. Une recharge complète prend environ 14 heures. La i MiEV peut aussi faire le plein d'électricité dans une station de recharge à haute vitesse. Ici, 30 minutes suffisent pour remettre la batterie au lithium-ion à sa pleine capacité.

Alors que l'autonomie a longtemps été le talon d'Achilles des véhicules électriques, la compagnie a su faire preuve d'ingéniosité pour permettre à la i MiEV de parcourir jusqu'à 160 kilomètres dans des conditions optimales.

Le vice-président des ventes et du marketing de Mitsubishi, Tomoki Yanagawa, nous a mentionné que la batterie a été conçue pour durer au moins 10 ans sans que sa capacité ou son utilité ne décline vraiment. Par l'entremise d'un inverseur, elle alimente le seul moteur électrique qui fait tourner les roues arrière. Il n'y a aucune transmission ni aucun changement de rapport. Ledit moteur électrique peut atteindre un régime de 7500 tours/minute.

Tomoki Yanagawa, nous a mentionné que la batterie a été conçue pour durer au moins 10 ans.