Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi Lancer 2003

Mitsubishi Lancer 2003

Par ,

Est-ce suffisant ?

La Lancer débarque dans un marché extrêmement compétitif au Québec et cherche à se positionner comme fer de lance de la marque Mitsubishi. Peut-elle rivaliser avec les Mazda Protégé, Toyota Corolla, Honda Civic et Hyundai Elantra?

Carrosserie

La Lancer n'existe qu'en une seule variante, une berline 4 portes, commune à ses concurrentes, et se décline en trois versions : la ES (version de base), la LS et la O-Z Rally. Cette dernière constitue avant tout un exercice de style visant à évoquer la EVO VII, championne de rallye, afin de plaire aux jeunes de coeur ou d'esprit. Elle partage pour l'instant toutes les composantes mécaniques de ses deux soeurs sauf des roues en alliage de 15 pouces. La Lancer se distingue de ses concurrentes par sa calandre unique et caractéristique à Mitsubishi et à la ligne de toit basse. Donc à ce chapitre, la Lancer offre moins de versions que deux de ses concurrentes directes.

Habitacle

Les trois versions se distinguent par les groupes d'options qui les équipent. L'accès à l'avant est assez facile et donne sur un tableau de bord simple mais bien réussi dans la ES et la LS. Si la lecture des cadrans s'avère facile sur un fond charbon, le fond blanc de la O-Z Rally repose les yeux. Les sièges avant procurent un bon confort et un bon support latéral. On compte plusieurs espaces de rangement pratiques, des porte-gobelets mais le coffre à gant n'est pas verrouillable. La visibilité est bonne sauf du côté trois quart, gêné par l'appui-tête. À l'arrière, l'accès plus étroit offre quand même un bon dégagement pour les jambes mais le dossier galbé du siège pourrait ne pas convenir à tous les gabarits.

Il faut débourser 760$ pour obtenir le " conveniance package" comprenant les sièges arrières séparés 60/40, l'ouvre portes à distance et comme ses concurrentes, il faut débourser 1500$ à la version de base pour obtenir la climatisation, les vitres et les rétroviseurs électriques et un siège du conducteur ajustable électriquement en hauteur (bravo). Malgré cela une ES avec ces deux options coûte moins cher qu'une LS. Quant au coffre, il vous permettra d'y loger les bagages de la famille pour le week-end. N'oublions pas le système audio que nous avons jugé bon mais gêné par les bruits éoliens à plus de 100 km/h.