Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi Lancer Evolution GSR 2012 : essai routier

Mitsubishi Lancer Evolution GSR 2012 : essai routier

La voiture phare perdue Par ,

En regardant la gamme actuelle de voitures et de camions chez Mitsubishi, on peut se demander où s’en va ce constructeur japonais. Les Eclipse, Galant et Endeavour ont tous été retirés du marché, laissant la Lancer, le RVR, l’Outlander et la i-MiEV seuls au combat au Canada et aux États-Unis.

Et leur voiture phare, la Lancer Evolution, supposée représenter l’apogée du potentiel, de la vision et de la direction stylistique de la marque, est en perdition. L’aura de la Lancer Evo convaincra-t-elle les gens de s’acheter une i-MiEV? Euh, non.

Mais avec le nouveau Outlander hybride enfichable sur le point d’être introduit, Mitsubishi se dirige clairement en mode environnemental. Voilà pourquoi la Lancer Evolution se trouve en eaux troubles, car elle est loin d’être verte et ne représente pas les plans d’avenir de la marque.

Mais, quelle bête rapide sur la piste!

145 chevaux au litre
Le moteur quatre-cylindres de 2,0 L turbocompressé et refroidi dans la Mitsubishi Lancer Evolution 2012 produit un impressionnant 291 chevaux, et encore plus impressionnant, 300 lb-pi de couple. La version GSR obtient aussi une boîte manuelle à 5 rapports, alors que la MR bénéficie d’une boîte séquentielle à 6 rapports avec double embrayage et sélecteurs au volant.

La GSR règle le 0-100 km/h en 6 secondes, mais ce qui fascine est la quantité de couple disponible lorsque la voiture est en mouvement. La puissance pour dépasser est incroyable, et tout d’un coup, on se retrouve à ralentir et accélérer constamment juste pour s’amuser.

Toutefois, la consommation d’essence de la GSR ne vous amusera pas. Conduisez-là comme elle vous supplie de le faire, et votre moyenne se situera dans les 15 L/100km. L’écoconduite abaissera cette moyenne à 12 L/100km, mais rendu à ce point, pourquoi vous acheter une Lancer Evo? En gros, vous brûlerez le réservoir de 55 litres avec environ 400 km d’autonomie : vous vous ferez pleins d’amis aux stations-service.

Elle colle à la route
À peu près rien ne peut déstabiliser le rouage intégral à prise constante Super All Wheel Control de la Evo. Son adhérence tenace à la route est parfaite pour les excursions sur la piste. Sur surfaces glissantes, le système peut répartir le couple du moteur jusqu’à 50:50 avant/arrière, et ensuite le séparer entre les roues gauche et droite.

Également, un bouton permet de sélectionner entre trois modes de traction : Tarmac (pavé), Gravel (caillou) et Snow (neige). La Evo ne semble jamais manquer de traction. Jamais. Voilà une voiture dotée d’un rouage intégral aussi efficace sur la neige que sur une piste de course.

En revanche, sur les routes urbaines, le roulement est assez ferme merci. Côté freinage, la Evo performe très bien avec ses disques ventilés Brembo avec étriers avant à quatre pistons.

Look toujours aussi agressif
J’ai conduit une Lancer Evolution GSR en 2008, et depuis ce temps, la voiture n’a subi presque aucun changement. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose, selon votre point de vue.

La Evo respire l’agressivité avec sa grille de calandre proéminente, ses bouches d’aération sur le capot, ses passages de roues enflées, ses deux embouts d’échappement et son aileron arrière. Tout ceci s’harmonise bien avec la bouille méchante de la Lancer conventionnelle. Quand même, un lifting au fil des ans n’aurait pas fait de tort, afin de conserver l’élément de nouveauté.

Même problème à l’intérieur. À part un volant plus sportif et des garnitures contrastantes, le tableau de bord n’a pas changé depuis la refonte de la Lancer en 2007, et l’apparence générale n’a pas l’air plus riche que dans une Lancer DE de base à 16 000 $.

La Evo obtient tout de même des sièges avant Recaro ultra-enveloppants, avec de sérieux renforts au dos et aux cuisses. Y embarquer et en débarquer n’est pas toujours évident, malgré qu’on s’y habitue, mais une fois en place, vous ne bougerez pas d’un poil et ce, même en plein milieu d’un apex.

Mitsubishi a favorisé la répartition de poids et la rigidité structurelle au lieu de la convivialité : le dossier de la banquette arrière ne se rabat pas, et le volume du coffre est réduit à 195 litres, puisqu’on y a relocalisé la batterie et le réservoir de lave-glace. Oui, on doit remplir le jus de parebrise à même le coffre. Bonne chance, et armez-vous d’un entonnoir.

Pas pas chère
Le moteur turbo et le superbe rouage intégral de la Mitsubishi Lancer Evolution 2012 ne sont pas donnés, car la GSR est offerte à partir de 41 998 $ avant taxes, transport et préparation. Un ensemble de tenue de route à 3 000 $ ajoute des jantes BBS, des ressorts Eibach, des amortisseurs Bilstein et des rotors de freins Brembo en deux morceaux.

La concurrence comprend la Subaru Impreza WRX STI, un peu moins chère (38 195 $ de base), un peu plus puissante (305 chevaux) et tout aussi efficace. S’il en reste, on peut également considérer la Volkswagen Golf R (39 675 $), moins hardcore que la Mitsubishi et la Subaru.

Le futur de la Lancer Evolution n’est toujours pas décidé : selon certaines rumeurs, la prochaine génération disposera d’une motorisation hybride, ce qui serait intéressant et plus en ligne avec la philosophie environnementale de Mitsubishi. Si nouvelle génération il y a. En ce moment, la Evo est une machine très rapide, brillante sur piste et un peu désagréable en ville. Si ce modèle vous intéresse, il vaudrait mieux magasiner tôt plutôt que tard.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Mitsubishi Lancer 2012
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Mitsubishi Lancer GSR 2012
    Mitsubishi Lancer GSR 2012
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article