Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan Versa à hayon 1.8 SL 2011 : essai routier

Nissan Versa à hayon 1.8 SL 2011 : essai routier

L'automobile du réconfort Par ,

J’adore sortir dans un resto chic une fois de temps en temps. On y nourrit autant l’âme que le corps. Mais tous les jours? Non merci, trop riche, et trop forçant.

Pas particulièrement emballante, certes, la Versa est sans contredit polyvalente, et on s’y plaît comme dans sa paire de jeans préférée. (Photo: Nissan)

Après une chaîne ininterrompue d’événements médiatiques et de vols transatlantiques, parsemés de milliers de kilomètres derrière le volant, la dernière chose dont j’ai envie c’est une cérémonie prétentieuse, composée d’interminables services de plats délicats et exquis servis par de jeunes fendants tout de noir vêtus.

Dans ces moments, la sereine tranquillité de ma chambre m’attire immanquablement : cotons ouatés trop grands et bouffe-réconfort, préférablement un sandwich tenu d’une main pendant que je surfe de l’autre, sur le web.

Il en va de même pour les voitures.

Bien sûr j’adore les deux-places exotiques, et un ou deux coupés allemands attisent une passion qui frise le désir charnel. Mes aventures d’une semaine au volant de quelques-unes des machines les plus aristocratiques de la planète resteront gravées dans ma mémoire à jamais. Or, maintenir une telle image m’épuiserait.

Mes temps d’arrêt me voient habituellement lancer ma selle dans la valise, me faire une couette et prendre le chemin de la campagne. L’essence de cheval ne va pas très bien avec le cuir piqué à la main!

Les modèles à hayon concordent parfaitement avec mon mode de vie : coffre volumineux, habitacle qui se nettoie en un clin d’œil et consommation à l’image de mon modeste budget. La Nissan Versa 1.8 SL est l’équivalent automobile de la bouffe-réconfort, toujours conciliante et entièrement discrète. Une voiture qui fait sa petite affaire, très loin du regard des policiers.

De l’extérieur, la Versa n’a rien de remarquable. Ni les superbes lignes sculptées de la Hyundai Accent, ni l’étrangeté de la Honda Fit sortie tout droit d’un dessin animé, ni le chic athlétisme de la Mazda2. Mais la Versa est certainement plus attrayante que les pâtes molles amorphes et désuètes que sont les Chevy Aveo et Toyota Yaris.

La Nissan Versa 1.8 SL est l’équivalent automobile de la bouffe-réconfort, toujours conciliante et entièrement discrète. (Photo: Nissan)