Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Porsche Cayenne GTS 2009 : essai routier

Porsche Cayenne GTS 2009 : essai routier

Se pimenter la vie Par ,

Ma mère me disait toujours que lorsque l’on fait une sauce à spaghetti, il ne faut pas oublier l’ingrédient qui en fera une bonne sauce ou pas. Cet ingrédient, est bien sûr le cayenne, celui qui fait toute la différence.

Le Cayenne a tout d’un véhicule Porsche: le même niveau de raffinement, les prouesses et l’avantage d’être très pratique.

Épicer pour se démarquer
Bizarrement, les ingénieurs de Porsche ont incorporé ce même ingrédient à leur véhicule utilitaire sport. Ils ne pouvaient pas se contenter d’un simple VUS, il devait se montrer pimenté, et croyez-moi, il l’est.

Malgré l’onde de choc que sa mise en marché cause à l’industrie automobile, le coup en valut définitivement la chandelle. Le Cayenne représente plus de 50% des ventes du constructeur. Certains disent même que Porsche a vu sa rentabilité s’accroître grâce aux prouesses commerciales de ce dernier.

Mérite-t-il son écusson?
Qu’on le veuille ou non, le Cayenne reste véritablement une Porsche. Il illustre à la perfection la philosophie de la marque. À sa vue, on réalise à quel point il n’a rien d’ordinaire. Il partage le style frontal avec les autres véhicules Porsche, on ne peut s’y méprendre. D’ailleurs les jantes de 21 pouces n’affichent aucune discrétion et elles montrent leur ambition d’avaler le bitume.

Réconfortant
L’intérieur a de quoi faire pâlir de nombreuses voitures de luxe. Un simple détail, tout le pavillon se recouvre du précieux suède Alcantara. Bien que magnifique à l’achat, j’ai certains doutes sur la longévité et l’apparence de ce matériel au fil des ans.

Un tableau de bord ergonomique, élégant avec un habillage tout de cuir, exécuté avec une finition sans reproche. Malgré la présence de luxe, je suis resté surpris par l’absence de nombreux équipements comme une caméra de recul. Évidemment, la liste d’options s’éternise, par contre, pour un véhicule avec un prix de base de 88 000 $ (plus de 92 000 $ avec l'automatique), il semble que plus d’équipement de série serait de mise.

L’intérieur a de quoi faire pâlir de nombreuses voitures de luxe.