Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Range Rover Evoque 2012 : premières impressions

Range Rover Evoque 2012 : premières impressions

Rover de ville Par ,

Je vais me faire très analytique si vous le voulez bien...

Les marques de luxe se démocratisent pendant que celles d'entrée de gamme se diversifient. Si la vôtre ne fait rien de cela, vous vous retrouverez essentiellement à l'écart, voire à l'abandon. Plus rien n'est sacré de nos jours et nous pouvons remercier les hauts dirigeants assis au sommet de leurs quartiers généraux. Allez-y, faites-le!

Remerciez-les, car leur vision est ce qui vous permet d'acheter une voiture de luxe à prix abordable. Que ce soit une Porsche Boxster, une Audi A3, une Mercedes-Benz Classe B ou une BMW Série 1, vous l'achetez parce que 1) elle cadre dans votre budget; et 2) vous désiriez une part du délicieux gâteau qu'offre la marque.

Range Rover Evoque 2012
Les responsables de Range Rover s'attendent d'ailleurs à ce que près de 90 % des acheteurs soient des premiers clients de la marque. (Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com)

Si je vous dis « Range Rover », à quoi pensez-vous? Moi, j'ai immédiatement en tête cette image du « King of the hill » (non, pas Hank Hill, le personnage de dessins animés), un majestueux et divin véhicule réservé aux David Beckham de ce monde, c'est-à-dire les gens dont le portefeuille est aussi bien garni que celui de la Famille Royale.

Or, ce n'est plus le cas aujourd'hui. Land Rover vient d'accomplir ce qui deviendra le geste le plus brave et le plus brillant de ses 65 ans d'histoire.

Le Range Rover a été créé en 1970 pour servir d'hybride entre la route et le hors-route. Sa recette a tout de suite conquis le public et elle ne s'est jamais estompée en plus de 40 ans. Les ingrédients n'ont pratiquement pas changé pendant tout ce temps : de gros et puissants moteurs, un système 4x4 sophistiqué ainsi qu'une silhouette carrée et robuste.

Pour la seconde décennie du 21e siècle, un gros brassage s'opère. Devant les normes environnementales de plus en plus sévères et la soif populaire d'un design très dynamique, les stylistes de Gaydon, en Angleterre, ont imaginé une forme qui n'aurait jamais été considérée auparavant pour un Range Rover.

Après des relations houleuses avec BMW et Ford, Land Rover a été « sauvée » en compagnie de Jaguar par le géant indien Tata Motors, dont les dirigeants ont ouvert leur esprit et délié les cordons de leur bourse (11 milliards $ sur cinq ans en recherche et développement). Ils ont choisi d'investir massivement dans ce nouveau modèle qu'est le Range Rover Evoque 2012. Et vous savez quoi? Ça paraît. Non, mais, regardez-le! Que voyez-vous? Pour ma part, je vois une belle carrosserie jazzée et parfaitement juchée sur une structure intelligemment conçue, s'inspirant légèrement du LR2/Freelander – et tout ça reste un Range Rover! L'Evoque possède un panache et un prestige inégalés dans sa catégorie, l'essentiel provenant des lettres « RANGE ROVER » sur le capot. Après tout, qui ne voudrait pas conduire un Range Rover?

L'idée de rouler en Range Rover à plus petite échelle et pour un prix de base raisonnable de 46 995 $ (ou 52 595 $ pour le Coupé) attirera bon nombre de clients potentiels dans les salles de montre. Un représentant nous a d'ailleurs mentionné que la compagnie s'attend à voir l'achalandage tripler au cours des prochains mois. En fait, le plan consiste à vendre trois fois plus de véhicules par année d'ici cinq ans. À mon avis, c'est possible.

Range Rover Evoque 2012 3/4 avant
L'idée de rouler en Range Rover à plus petite échelle et pour un prix de base raisonnable de 46 995 $ (ou 52 595 $ pour le Coupé) attirera bon nombre de clients potentiels dans les salles de montre. (Photo: Mathieu St-Pierre/Auto123.com)