Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Range Rover Evoque 2012 : aperçu

Range Rover Evoque 2012 : aperçu

Chic et pratique Par ,

L’Evoque évoque des réactions assez uniques et intéressantes chez le grand public. Depuis sa naissance il y a un peu plus d’un an, nous retenons tous notre haleine, intrigués, attendant le jour où bébé Range Rover débarquera sur nos routes.

Range Rover Evoque 2012 vue 3/4 avant
L’Evoque évoque des réactions assez uniques et intéressantes chez le grand public. (Photo: Land Rover)

J’ai eu la chance de passer les versions à trois et cinq portières au peigne plus ou moins fin et de les essayer brièvement en ville. J’en ai profité pour éplucher les spécifications du modèle et découvrir la vraie nature de ce Ranger Rover aguichant.

D’abord, personne ne s’attendait à ce qu’il conserve son look svelte, légèrement anorexique et ultra urbain, mais c’est heureusement le cas. Qu’il s’agisse de la version coupé ou à cinq portières, peu importe, l’Evoque éblouit sous tous les angles.

Avec ce dernier-né, Land Rover s’était fixé l’objectif d’attirer des acheteurs plus jeunes et branchés à la marque, et le constructeur a emboîté le pas à MINI en habillant son modèle d’une myriade de couleurs éclatantes rehaussées par l’option d’un toit contrastant (en noir, blanc ou argent) ainsi que sept types de jantes différentes. Land Rover a même succombé à la tendance de l’éclairage d’ambiance, diffusant un petit bleu apaisant dans les versions Pure et Prestige et un rouge diabolique tout à fait à propos dans la Dynamic.

Le Range Rover Evoque se déclinera en trois grands degrés de finition (pour la cinq-portes) : Pure, Prestige et Dynamic. On ne pourra mettre la main que sur un Coupé Pure ou Dynamic, par contre. Les Pure et Prestige proposent des raffinements tels une sellerie en cuir et des éléments extérieurs uniques, dont des jantes plus imposantes.

C’est la Dynamic qui brasse toutefois les cartes : Land Rover lui a non seulement conféré un maintien et un look plus sport, mais a également intégré le mode de conduite « Dynamique » au sélecteur de terrain Land Rover. Ainsi, le petit citadin utilitaire offre une expérience nettement plus fougueuse.

Sous le capot magistralement sculpté de chaque modèle Evoque se cache, de série, un tout nouveau quatre-cylindres turbo de 2,0 litres (baptisé Si4) épaulé par une boîte automatique à six rapports. Jusqu’à 240 chevaux déferlent sur les quatre roues par l’intermédiaire de la transmission intégrale de série des Range Rover. Après une courte escapade en ville, il me semblait évident que le moteur se veut plus efficace que stimulant, mais il a tout de même le punch nécessaire pour vous coller un sourire aux lèvres (si vous voyez, bien entendu, le réglage « Dynamique » sur la console centrale).

Range Rover Evoque 2012 intérieur
C’est la Dynamic qui brasse toutefois les cartes : Land Rover lui a intégré le mode de conduite « Dynamique » au sélecteur de terrain Land Rover. (Photo: Land Rover)