Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Répertoire 2003: Coupés et cabriolets (partie 2)

Répertoire 2003: Coupés et cabriolets (partie 2)

Par ,

Ford Focus ZX3/SVT

Qui pourrait croire que cette Allemande est une Américaine? questionnent les gens du marketing de Ford. Question que l'on pourrait reformuler de la sorte : qui croirait qu'une si bonne sous-compacte est l'oeuvre d'un constructeur qui se voue à la mise en marché presque exclusive de camions et qui a un récent historique d'échecs dans le monde de la voiture? La Contour, en effet, n'a été que de passage, et la Taurus est moribonde.

Mais Ford s'est bien repris avec la Focus. Elle est la voiture la plus populaire mondialement, grâce aux nombreuses configurations qu'elle peut offrir, dont certaines sont bien connues au Québec. Toutes reposent sur un quatrecylindres de 2 litres qui peut faire 110, 130 ou 170 chevaux, selon qu'il est installé dans une berline, un coupé à trois ou cinq portes, une version plus musclée de l'une ou de l'autre ou dans la performante édition SVT. C'est de cette performance que profitent les modèles ZX3 et ZX5, équipés de freins à disques plus volumineux et d'une suspension revue et corrigée, éléments qui, sur les modèles originels, n'étaient déjà pas si mauvais, compte tenu du prix.

Ford Mustang

Vous, je ne sais pas, mais quant à moi, le modèle actuel de la Mustang est le plus réussi depuis les années 60. Et si vous n'avez pas encore jeté un oeil sur ce qui sera sa prochaine gueule, inspirée de la Mustang 1967, tant pis! Mais laissez-moi vous guider dans le dédale de modèles offerts en 2003. D'abord, l'édition spéciale au goût du jour, la Mach 1, est à éviter. Le freinage en est anémique au point où les 300 chevaux du V8 de 4,6 litres sont plus dangereux qu'autre chose.

Pour l'amateur de vraie puissance, les 390 chevaux de la SVT Cobra sont incontournables. Tout a été revu de la bonne façon. Les gros disques freinent à souhait, l'accélération est puissante et rugissante grâce à un boîtier manuel à six rapports, et les courbes sont prises à fond la caisse - félicitons au passage les systèmes électroniques de tenue de route. Pour le reste, le V6 de 260 chevaux est à conseiller sur les modèles à plus grand tirage. Les vibrations du moteur trouvant écho dans la caisse pourraient en agacer plusieurs, mais c'est ça, la puissance à l'américaine. Non?