Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

smart fortwo coupé passion 2013 : essai routier

smart fortwo coupé passion 2013 : essai routier

Du gros fun dans une petite voiture Par ,

Quand j'ai annoncé à mon mari que j'allais essayer une smart fortwo, il a haussé les sourcils. « Mais où est-ce qu'on va asseoir notre garçon? », m'a-t-il tout de suite demandé. Je lui ai répondu que j'allais faire semblant d'être célibataire pendant une semaine. Et vlan!

Merci, smart!

Quoi qu'il en soit, mon essai routier de la smart fortwo passion 2013 m'a permis de m'amuser et de voir plus clair. C'était la toute première fois que je conduisais cette minuscule biplace allemande et je ne savais pas trop si j'allais aimer l'expérience, mais finalement, j'ai passé du très bon temps.

Pour les gens seuls qui habitent en plein cœur de la ville, qui voyagent sur de courtes distances et qui détestent se stationner en parallèle, la smart fortwo passion 2013 représente probablement le meilleur choix.

La citadine par excellence
Cette microvoiture n'est pas conçue pour la vie rurale. Oui, elle survivrait en dehors des grands centres urbains, mais elle ne serait clairement pas dans son élément – c'est comme si je chaussais mes Louboutin pour aller nettoyer l'écurie! Avec son gabarit, son moteur et sa conduite, la smart fortwo passion 2013 est essentiellement faite pour rouler en ville. Et vous savez quoi? C'est bien correct.

Alimentée par un moteur à trois cylindres en ligne de 999 cc (positionné à l'arrière), la fortwo ne génère que 70 chevaux. Par contre, elle pèse un maigre 820 kilos, ce qui lui donne un ratio puissance/poids avantageux qui rend la conduite franchement intéressante. Les 68 livres-pied de couple suffisent à propulser la petite puce jusqu'à une vitesse maximale de 145 km/h. En fait, aux intersections, sa force de décollage est telle que les autres automobilistes n'ont pas le choix de la respecter.

Le côté fringant de la smart fortwo passion 2013 m'a agréablement surprise et je m'y suis vite attachée. Malheureusement, je ne peux en dire autant de la boîte de vitesses. De type automatisée, elle agit de la même façon qu'une manuelle en retardant les changements de rapport (comme si j'avais de la difficulté à trouver le bon), mais elle ne comporte pas d'embrayage. Grâce aux sélecteurs sur le volant, toutefois, on peut la contrôler sans problème afin d'exploiter pleinement la modeste cavalerie dont dispose ce coupé miniature.

L'expérience de conduite de la smart fortwo passion 2013 s'avère spectaculaire, ne serait-ce que parce que le conducteur se retrouve tout seul avec quatre roues. Tourner les coins de rue, se faufiler au milieu des stationnements et faire des beignes dans l'entrée de la maison (avec son diamètre de braquage d'à peine 8,75 mètres, c'est possible!) sont autant de manœuvres qui nous font sourire au volant.

Certes, conduire la fortwo sur l'autoroute parmi les 18-roues et autres poids lourds a de quoi d'intimidant, mais je n'ai jamais eu peur ni senti que ma sécurité était compromise. Même à haute vitesse et exposée à des vents puissants, la smart fortwo passion 2013 s'est montrée solide et a bien tenu le cap.

Mignonne en dehors et en dedans
Mon sourire tout au long de la semaine d'essai peut s'expliquer également par le fait que je me suis identifiée à la voiture en raison de son petit gabarit. Je la comprenais et j'avais l'impression qu'elle me comprenait aussi : nous étions deux petites créatures dans un monde de géants.

En termes de design, la smart fortwo passion 2013 a plutôt fière allure quand je la compare à d'autres représentantes de son espèce sur le marché nord-américain (aussi peu nombreuses qu'elles soient). Certains la trouvent mal proportionnée, mais je prétends au contraire que sa silhouette lui va très bien. De même, si elle semble faire la moue avec sa drôle de physionomie, je rétorque que les phares bien dessinés lui confèrent un air sérieux et déterminé. En outre, les garnitures chromées symétriques et le subtil becquet arrière ajoutent une touche de sportivité.

À l'intérieur, le style moderne de la smart fortwo passion 2013 saute aux yeux. Arborant du rouge vif, mon exemplaire avait la prestance nécessaire pour se démarquer dans la rue. Évidemment, l'espace est compté, avec seulement 220 litres pour le chargement (340 si on remplit le coffre jusqu'au plafond). Bonne nouvelle : le constructeur a intégré plusieurs compartiments pour ranger des gants, un téléphone et même un café latte de Starbucks – sans restreindre l'accès au levier de vitesses ou à la radio.

Puisqu'on en parle, je m'attendais à ce que l'habitacle exigu rende le système de son très riche, mais j'ai été grandement déçue.

La smart s'impose
Après une semaine de célibat en compagnie de la smart fortwo passion 2013, j'achète l'idée des microvoitures urbaines. La fortwo est vraiment tout indiquée pour les conducteurs sans famille qui effectuent de courts déplacements, qui ne veulent pas dépenser beaucoup d'essence (5,3 L/100 km en moyenne) et qui doivent circuler dans des rues étroites où se stationner devient souvent un cauchemar. Bien sûr, il y a un prix à payer (smart est une division de Mercedes-Benz, après tout), mais je crois qu'elle en vaut la peine en fin de compte.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
smart fortwo 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    smart fortwo Coupé 2013
    smart fortwo Coupé 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article