Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Highlander hybride Limited 2013 : essai routier

Toyota Highlander hybride Limited 2013 : essai routier

Fonctionnel et frugal Par ,

L'équipe d'Auto123.com a testé plusieurs véhicules hybrides dernièrement. J'imagine que c'est un reflet de l'époque dans laquelle nous vivons et une chose à laquelle nous devrons nous habituer – moi, en tout cas.

Il faut dire que les systèmes sophistiqués comme celui de Toyota et Lexus nous aident grandement à les apprivoiser. De la Prius à la CT 200h, le géant nippon propose d'excellents modèles hybrides et le Toyota Highlander hybride 2013 en fait partie.

Qu'est-ce que le Toyota Highlander hybride?
Lancé sur le marché nord-américain en 2001, le Toyota Highlander a accouché d'une version hybride en 2006 (une première au sein des véhicules à sept places). Celle-ci utilisait un V6 et un moteur électrique relié aux roues arrière.

Depuis ce temps, le Highlander a profité d'une seule refonte extérieure. Lors du Salon de l'auto de New York 2013, Toyota a dévoilé une troisième génération complètement redessinée qui peut asseoir jusqu'à huit personnes et dispose de trois motorisations.

Infos techniques
Exclusivement à quatre roues motrices (4RM-i), le Toyota Highlander hybride 2013 exploite le système hybride synergétique de Toyota. En combinant son V6 de 3,5 L et son moteur électrique à haut régime, il développe une puissance totale de 280 chevaux via une boîte de vitesses à variation continue – chose que je déteste habituellement, mais j'avoue que celle-ci n'est pas si mal.

Contrairement au Highlander régulier (à partir de 31 680 $), le Toyota Highlander hybride 2013 n'est disponible qu'en deux versions : celle de base (que j'ai essayée) et Limited. Son prix débute à 43 400 $; en ajoutant le Groupe Confort, il grimpe à 49 670 $.

Conduire le Toyota Highlander hybride
Lorsque j'ai pris possession du Toyota Highlander hybride 2013, mon collègue Mathieu St-Pierre roulait en Lexus RX 450h 2013. Nous en avons donc profité pour les évaluer en même temps et produire ce compte rendu d'essai comparatif, que je vous invite fortement à lire. Sachez que le Highlander hybride nous a surpris à plusieurs niveaux.

En termes de conduite, je dois dire que ce VUS se comporte de la même manière qu'un véhicule ordinaire. Tel que mentionné plus tôt, j'ai trouvé la boîte à variation continue agréable et pas trop bruyante. Le système hybride impressionne quant à lui par sa transparence quasi totale.

La consommation moyenne que j'ai obtenue, soit environ 10 L/100 km, m'a grandement ravie, compte tenu du poids et de la taille du Toyota Highlander hybride 2013. Elle reste quand même élevée pour un modèle hybride.

La tenue de route joliment ferme et stable m'a plu. Même si le volant paraît aussi mince qu'un spaghetti, la direction communique bien et procure une belle sensation de maîtrise. En outre, la suspension du Toyota Highlander hybride 2013 favorise un roulement très souple et confortable sans tomber dans l'excès. J'ai rencontré des sections assez bosselées et mon café n'a jamais débordé.

Extérieur et intérieur du Toyota Highlander hybride
Rafraîchi il y a deux ans, le Toyota Highlander hybride 2013 arbore un faciès saillant et agressif. De petits blocs de phares angulaires surplombent les feux antibrouillard et encadrent une calandre qui, malgré son allure simple, ajoute une belle touche. Les ailes sobres laissent toute l'attention aux jantes optionnelles de 19 pouces.

J'ai vraiment aimé l'intérieur du Toyota Highlander hybride 2013, ne serait-ce que pour les boutons et les molettes sur son bloc central, aux côtés de l'écran tactile du système d'infodivertissement. Muni d'une chaîne audio JBL, de sièges en cuir perforé et d'une foule de commodités telles qu'une caméra de recul et des lampes de lecture aux places arrière, il offre un environnement huppé qui saura plaire à n'importe qui.

En revanche, je ne recommande pas la banquette de troisième rangée à tous ceux qui ont plus de six ans. Par surcroît, quand ces places sont occupées, le coffre fond de 1 200 à 290 litres.

Le Toyota Highlander hybride et la concurrence
Quand on parle de véhicules utilitaires hybrides à sept places, les alternatives sont très peu nombreuses. En fait, hormis le Toyota Highlander hybride 2013, il n'y a que le Chevrolet Tahoe hybride. Sinon, vous pouvez considérer le Ford Explorer EcoBoost 2,0 L ou le Volkswagen Touareg TDI (cinq places).

Pour conclure, je pense que Toyota a ici un bon produit dont le prix reflète bien ce qu'on obtient : beaucoup d'espace, une économie d'essence intéressante et plusieurs aspects pratiques.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Toyota Highlander 2013
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler

Sommaire de l'évaluation

    Toyota Highlander 4RM-i Limited 2013
    Toyota Highlander 4RM-i Limited 2013
    Évaluer ce véhicule
    Esthétique
    Accessoires
    Espace et accès
    Confort
    Performance
    Dynamique de conduite
    Sécurité
    Appréciation générale
    Nom
    Courriel
    Commentaire
    Mot de passe
    Mot de passe oublié? Cliquez ici
    Annuler
    Gallerie de l'article