Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Matrix XRS 2009 : essai routier

Toyota Matrix XRS 2009 : essai routier

Une sage évolution Par ,

Toyota est sur une lancée depuis trois ans, développant de nouveaux produits afin d'être présente dans le plus de créneaux possible. Par conséquent, les ventes sont en hausse constante, et la firme nipponne est devenue le constructeur numéro un mondial.

Mais il y a toujours des catégories de véhicules dans lesquelles ce géant n'arrive toujours pas à percer. Par exemple, au Canada, il se vend huit camionnettes pleine grandeur du côté de GM et sept à Ford, pendant que Toyota réussit à vendre une seule Tundra. Mais où Toyota manque le bateau et le regarde s'éloigner en pleurant, c'est au chapitre des voitures sport.

Toyota relance les versions XRS des Corolla et Matrix afin d'ajouter un peu d'excitation dans les salles d'exposition.

En attendant de trouver la solution miracle, on relance les versions XRS des Corolla et Matrix afin d'ajouter un peu d'excitation dans les salles d'exposition.

Sportive, mais pas sport
Après un hiatus de deux ans sans version XRS, la gamme des Matrix nous revient totalement redessinée et propose à nouveau cette version sportive. Exit l'ancien moteur de 1,8 litre à haut rendement dont le régime maximal pouvait grimper jusqu'à 8 300 tr/min ! On le remplace par le 2,4-litres à 16 soupapes qu'on retrouve dans la Camry, notamment.

Bon, le nouveau moteur produit moins de chevaux que celui de l'ancienne XRS (158 contre 164), mais offre passablement plus de couple à bas régime (162 livres-pied contre 125), ce qui est plus pratique en conduite normale. Donc, un moteur beaucoup plus docile et silencieux. La boîte de vitesses manuelle à 5 rapports est également plus agréable que l'ancienne boîte à 6 rapports.

En termes de performances, la nouvelle XRS n'est pas plus rapide que le modèle 2006. Elle accélère de 0 à 100 km/h en 8,5 secondes. La consommation moyenne de carburant se chiffre à 10,6 litres aux 100 kilomètres, ce qui est correct mais pas impressionnant. La nouvelle XRS fonctionne à l'essence ordinaire, alors que l'ancienne XRS nécessitait du carburant super sans plomb.

Sur la route, la Matrix XRS se comporte plutôt bien; elle est prévisible et dynamique. Cependant, ses racines de voiture économique ne peuvent en faire une véritable voiture sport. De plus, ses roues de 18 pouces avec ses pneus à taille basse donnent à la voiture un roulement un peu ferme, mais on doit s'y attendre.

Exit l'ancien moteur de 1,8 litre, on le remplace par le2,4-litres à 16 soupapes qu'on retrouve dans la Camry, notamment.