Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota Yaris Hatchback CE 2009 : essai routier

Toyota Yaris Hatchback CE 2009 : essai routier

Pour en avoir plus dans nos poches Par ,

Vous pouvez la trouver mignonne si vous voulez -- comme on dit, tous les goûts sont dans la nature -- mais vous ne pouvez pour aucune raison la trouver gaspilleuse, inefficace ou indulgente.

La même Yaris (ou presque) pour 2009

À l’exception de quelques retouches mineures à l’avant, la Toyota Yaris 2009 est pratiquement identique à sa devancière. Cette économique sous-compacte d’entrée de gamme continue d’offrir un rapport qualité/prix et une frugalité remarquables… et tant pis pour l’air climatisé et les vitres électriques!

La Toyota Yaris 2009 est pratiquement identique à sa devancière.

Que «mignonne» soit un adjectif qui lui sied ou non, la Yaris sait comment ne pas offenser les gens, autant ceux qui la regardent que ceux qui prennent place à bord. Elle est bien assemblée et sa finition est adéquate pour une voiture qui occupe le segment du marché automobile le plus en bas de l’échelle.

J’aimerais dire que son habitacle est bien pensé, mais je ne suis pas un amateur des cadrans placés au centre du tableau de bord. Pareille disposition nous oblige trop à quitter les yeux de la route lorsqu’on veut bien les consulter. Avis aux concepteurs de Toyota : il existe plusieurs belles façons de se démarquer -- celle-ci ne marche tout simplement pas.

Les problèmes de la simplicité

Qu’on se le répète : la simplicité a ses limites. Mon modèle d’essai se trouvait dépourvu de plusieurs commodités que nous prenons aujourd’hui pour acquises, telles que les vitres et miroirs électriques, le télédéverrouillage des portes, l’air climatisé et l’accoudoir central.

En adoptant une recette aussi épurée, le constructeur nippon est en mesure d’offrir un prix fort alléchant, en l’occurrence 13 620 $. Les consommateurs éclairés obtiennent ainsi toute la qualité et la fiabilité légendaires de Toyota à très peu de frais.

Il est toutefois regrettable que la Yaris doive faire une croix sur d’autres équipements, dont quelques-uns très importants, afin de demeurer compétitive dans l’arène des sous-compactes populaires. Je parle ici de dispositifs qui peuvent nous sauver la vie comme les freins antiblocage, le contrôle de la stabilité ainsi que les coussins et rideaux gonflables latéraux.

Je suis bien conscient qu’en affaires, on reçoit généralement une valeur égale au prix que l’on a payé -- ni plus, ni moins. Cependant, si j’étais le roi de l’industrie, j’exigerais un petit supplément aux consommateurs et je leur en donnerais beaucoup plus, par exemple les nombreux bénéfices reliés à l’équipement de contrôle et de protection.

Les faibles dimensions extérieures de la Yaris Hatchback nous laissent penser que l’habitacle est serré. Erreur.