Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai de la Volkswagen Arteon 2019 : la mission est-elle possible ?

Auto123 met à l’essai la Volkswagen Arteon 2019, une berline intéressante, mais dont la mission de réussir alors que les berlines perdent des plumes s’annonce difficile

Chez Volkswagen, on nous annonce depuis quelques années l’arrivée de quantité de nouveaux VUS de taille compacte, ainsi que d’une pléthore de véhicules électriques. Une division entièrement dédiée à la chose a même vu le jour, l’ID. 

À travers tout cela, une nouvelle voiture a fait ses débuts l’an dernier. Oui, une voiture. Voiture, comme pour automobile. Une berline, pour être plus précis. 

Auto123 lance Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Photo : D.Boshouwers

On ne s’en plaindra pas, remarquez-le. Entre vous et moi, les VUS… Seulement, si l’on prend le temps d’analyser la chose froidement, le geste est à tout le moins étonnant. Volkswagen nous arrive avec un produit flambant neuf dans un segment en sérieuse perte de vitesse. 

C’est comme si Apple nous proposait un nouvel iPod. Pas sûr de l’optimisme qui régnerait quant à son succès. 

Brasser la sauce
En matière de design, Volkswagen a toujours joué la carte du conservatisme. Ça fonctionne avec certains modèles comme la Golf, mais avec d’autres, comme la Jetta ou la Passat, on repassera. 

Photo : D.Boshouwers

Avec l’Arteon, la successeure spirituelle de la CC, on a brassé la sauce un tantinet, du moins à l’extérieur. Avec le faciès, on a l’impression de découvrir la face cachée de la Lune ; un style reconnaissable, mais qui nous était inconnu jusqu’à présent au sein de la marque. Le traitement avec les phares, dont la partie supérieure est tronquée, est réussi. La grille accueille des lamelles à la tonne et les roues proposent un design qui ne passe pas inaperçu. 

La coupe est le résultat d’une belle exécution à la table à dessin, tout comme la partie arrière dotée d’un hayon. Oui, un hayon, car malgré tout, il faut plaire aux acheteurs de VUS qu’on s’est donné pour mission de séduire. 

Au menu, une version et deux options ; le modèle offert prend le nom d’Execline et un ensemble R-Line est livrable. Inutile de ratisser large ici. Ceux qui recherchent une berline trouveront leur compte. 

Photo : V.Aubé

Le minimum
Une fois qu’on se glisse à bord, fini l’émerveillement. La compagnie ne s’est pas cassé la tête en pigeant allègrement dans son coffre à outils. Le résultat, c’est qu’on pourrait pratiquement nous dire qu’on est à bord d’une Passat qu’on le croirait. 

Heureusement, même si la simplicité règne, c’est bien fait. Les commandes nous tombent dans la main et sans avoir besoin d’un bac en informatique, on se retrouve facilement à travers les menus, soit du système multimédia, soit de l’ordinateur de bord. 

Le confort proposé est sans faille, tout comme la position de conduite idéale que l’on trouve assez facilement grâce aux réglages offerts. Pour ce qui est de l’équipement, c’est plutôt complet. Dans le désordre, la dotation comprend des trucs comme les alertes d’angles morts et de circulation transversale arrière, un régulateur de vitesse adaptatif, l’accès sans clef, le démarrage à bouton-poussoir, la compatibilité avec les applications Apple CarPlay et Android Auto, un système de navigation, ainsi qu’une chaîne audio Dynaudio de 700 watts à 10 haut-parleurs. 

Photo : V.Aubé

Fait aussi rare qu’intéressant, un pneu de secours pleine grandeur loge dans le coffre. 

Notre modèle profitait en prime de l’ensemble R-Line qui ajoute des roues de 20 pouces, un pédalier d’aluminium ainsi que quelques fioritures R-Line ici et là. Le groupe est livrable en échange de 2995 $. C’est trop pour ce que ça apporte. 

Un bémol, toutefois, concernant la qualité d’assemblage. Plusieurs craquements se sont laissés entendre sur la version que j’avais à l’essai. Ça laisse planer un doute, disons. 

Photo : D.Boshouwers

Une Volkswagen
Au volant, aucune surprise alors qu’on reconnaît d’emblée le tempérament typique d’une Volkswagen ; châssis solide, direction précise, excellente rétroaction, freinage mordant, stabilité en virage, etc. 

L’Arteon donne l’impression d’être plus petite qu’elle ne l’est, un crédit qui revient au travail des ingénieurs. À l’animation, le 4-cylindres turbo de 2 litres qui sert le modèle n’a rien à envier à quiconque avec ses 268 chevaux et son couple de 258 livres-pieds. 

Quant à la boîte automatique à huit rapports qui le sert, là, il est nécessaire d’ajouter un autre bémol. Une fois le véhicule lancé, ça va, mais lorsqu’un feu passe au vert, ou pire, lorsqu’on effectue des arrêts et des départs, on ressent systématiquement un à-coup à la remise des gaz. C’est franchement agaçant. 

Photo : D.Boshouwers

Pour ce qui est du confort, c’est impeccable. Qui plus est, le dégagement dont on profite nous permet de respirer, notamment à l’arrière où l’espace est très généreux. Les plus grands trouveront peut-être le toit un peu bas, toutefois, tant à l’avant qu’à l’arrière. 

Conclusion
L’Arteon est, dans l’ensemble, une berline très solide. Seulement, qui va en vouloir ? Qui plus est, à un prix de départ de 47 995 $, on trouve d’autres voitures intéressantes ailleurs, notamment chez Audi avec l’A4 ou chez Genesis avec la G70, ou même, la G80. Et c’est sans compter sur les BMW, Mercedes-Benz et Lexus de ce monde. 

Photo : D.Boshouwers

Bref, c’est une mission quasi impossible que s’est donnée Volkswagen avec ce véhicule, soit celle de percer un segment en perte de vitesse et déjà bondé de joueurs établis. 

Pensez-vous qu’Apple vendrait beaucoup d’iPod si elle ramenait un modèle sur le marché ? Poser la question, c’est y répondre. 

On aime

Conduite solide et rassurante
Équipement complet
Traction intégrale hyper compétente (4Motion)

On aime moins

Les à-coups de la transmission au premier rapport
Visibilité arrière limitée
Rien d’extraordinaire à l’intérieur

La concurrence principale

Audi A4
BMW Série 3
Mercedes-Benz Classe C
Lexus IS
Cadillac CT5
Infiniti Q50
Toyota Avalon
Volvo S60
Acura TLX

Photo : D.Boshouwers

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Volkswagen Arteon 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Volkswagen Arteon 2019
volkswagen arteon 2019
Volkswagen Arteon 2019
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Boshouwers
Photos de la Volkswagen Arteon 2019