Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Golf City 2009 : essai routier

Volkswagen Golf City 2009 : essai routier

Une recette simple, mais efficace Par ,

Volkswagen voulait devenir un joueur actif dans la catégorie des petites voitures compactes abordables. Les frais d’importation de la Polo européenne étant trop élevés, la solution fut de prendre un modèle en fin de carrière, lui apporter quelques modifications esthétiques, chuter les prix et de créer la Golf City (même histoire pour la Jetta City). Une recette simple, mais efficace et ingénieuse.

Volkswagen voulait devenir un joueur actif dans la catégorie des petites voitures compactes abordables.

C’est donc dans l’esprit d’une voiture d'entrée de gamme abordable que Volkswagen offre cette petite Golf City. L’usine de Pueblo au Mexique a resserré la qualité de fabrication, il en résulte une belle qualité de finition tant à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Esthétiquement, cette voiture affiche un joli minois. Elle montre bien sa volonté d’attirer les jeunes acheteurs en quête d’une première voiture, ou encore les personnes établies à la recherche d’un plan B dans le garage. Ses lignes sont pratiquement indémodables, il faut se rappeler qu’elles datent de 1998, ce qui se perçoit à peine.

L’intérieur obtient des modifications tout aussi légères que l’extérieur. On s’est contenté d’une reconfiguration de la console centrale et d’un volant à trois branches plus conviviale. Il y a un petit problème ergonomique, lorsque l’on ajuste la ventilation, on peut facilement dérégler le poste de la radio.

Dans son habitacle, tout de noir vêtu, on trouve nos aises avec la multitude de réglages possibles et le volant télescopique. La position de conduite appropriée et le confort surpassent plusieurs voitures dont le prix est plus élevé. Les sièges offrent le bon niveau de fermeté pour que l’on puisse rouler durant de longues heures sans fatigue.

Un espace ample ainsi qu’un bon dégagement, conviennent pour quatre personnes. Il en va de même avec l’aire de chargement, très logeable, surtout avec la banquette arrière rabattue. On accède facilement au coffre, la largeur et la profondeur du hayon y aidant pour beaucoup.

Dans son habitacle, tout de noir vêtu, on trouve nos aises avec la multitude de réglages possibles et le volant télescopique.