Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen Touareg 2 TDI Highline 4MOTION 2009 : essai routier

Volkswagen Touareg 2 TDI Highline 4MOTION 2009 : essai routier

Meilleure économie de carburant, sans compromis Par ,

Depuis que le Touareg est offert sur le marché, la presse automobile a louangé ses capacités hors route et sa conduite confortable, mais le gabarit et le poids du VUS ne lui ont jamais permis d’être économe en essence. V6 ou V8 (ce dernier n’est plus disponible au Canada), peu importe, tous les Touareg avaient un appétit pour le pétrole, quoique normal pour ce type de véhicule.

Depuis que le Touareg est offert sur le marché, la presse automobile a louangé ses capacités hors route et sa conduite confortable.

Mais plus maintenant. Le dernier moteur diesel de VW—excusez-moi, TDI Diesel Propre—vient à la rescousse et adresse un des rares défauts du gros VUS.

Couple prodigieux
Ne sous-estimez pas la cylindrée de 3,0 litres ou la puissance maximale de 225 chevaux. Le V6 turbocompressé obtient deux arbres à cames en tête, 24 soupapes et l’injection directe pour produire un impressionnant 407 lb-pi de couple à partir de seulement 1 750 tr/min. Le 0 à 100 km/h s’accomplit en 8,8 secondes, une fraction de seconde moins rapide que le modèle muni du V6 à essence.

Sur l’autoroute à 100 km/h, le moteur révolutionne à 1 850 tr/min, en plein où tout ce couple se cache : cela signifie que les changements de rapports sont minimisés, ce qui augmente l’économie de carburant. Notre moyenne de 10,9 L/100 km est très bonne pour un véhicule à quatre roues motrices qui pèse 2 332 kg (5 141 lbs).

Comme tous les moteurs turbocompressés se fiant sur leur couple à bas régime pour procurer des accélérations vives au véhicule, la puissance dégringole au-delà de 4 000 tr/min. En conduite normale, cependant, on atteint rarement ce niveau de révolution de moteur : le TDI se conduit comme la version à essence.

Ça tire en masse

Le Touareg partage plusieurs composantes structurales avec les Audi Q7 et Porsche Cayenne, et c’est une bonne chose : le VUS de VW profite donc de capacités hors route notables, grâce à son boîtier de transfert réglable par le conducteur ainsi que sa garde au sol élevée.

Mais il se comporte également bien sur la route, et on ne le sent pas comme un VUS lourd et maladroit. Et comme avec la version à moteur V6 conventionnel, le TDI peut remorquer jusqu’à 3 500 kg ou 7 700 lbs.

Ne sous-estimez pas la cylindrée de 3,0 litres ou la puissance maximale de 225 chevaux.