Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volvo C30 T5 R-Design 2009 : essai routier

Volvo C30 T5 R-Design 2009 : essai routier

R-Design... ou le style suédois à son meilleur Par ,

De mémoire, aucune Volvo n'a jamais suscité autant d'attention. Lors d'un arrêt rapide à la station-service du coin, deux personnes se sont approchées de moi pour engager une conversation au sujet de la C30 T5 R-Design 2009 que je conduisais. Un ado m'a d'abord demandé: «comment elle est, la C30?» À peine avais-je fini de discuter avec lui qu'un autre homme m'a informé du désir de sa femme de se procurer une C30.

La C30 se présente comme un hatchback à trois portes et à traction avant.

Telle est la force de ce jeune hatchback dynamique: un simple arrêt se transforme en un véritable rassemblement social.

De l'attention bien méritée
Je dois avouer que la Volvo C30 est effectivement un véhicule spectaculaire, surtout équipée de l'ensemble R-Design (qui remplace l'ancien groupe Sport). En fait, même en version de base, cette petite voiture est un délice pour les yeux. La compagnie a réussi un tour de force en concevant un produit fortement inspiré de la sensationnelle 1800ES, une variante familiale du non moins fabuleux coupé sport P1800 des années 1960.

La C30 se présente comme un hatchback à trois portes et à traction avant. Excitante dans tous les angles, elle nous attire comme un aimant en version T5 R-Design, beaucoup plus agressive. Le double échappement et les subtils éléments à effet de sol se marient à une carrosserie deux tons pour un look atypique de Volvo mais ô combien stimulant.

Le hayon vitré rehausse l'authenticité du lien qui unit la C30 à son ancêtre, tandis que l'habitacle huppé et bien équipé est définitivement digne du nouveau millénaire. Ici aussi, une thématique deux tons s'associe à des touches portant l'emblème R-Design pour faire ressortir la sportivité de cette luxueuse petite compacte et la distinguer habilement des autres versions.

De l'espace pour quatre
Au-delà du look, il y a le confort. Les sièges de la C30 T5 R-Design en offrent généreusement, au même titre qu'un support ferme. Cela vaut autant à l'avant qu'à l'arrière. S'il y a une lacune, par contre, c'est le dégagement pour les jambes. Les conducteurs de grande taille auront peu d'espace pour s'étirer et se mettre à l'aise. Bien sûr, ils pourront se reculer un peu... au détriment certain des passagers arrière. La surprise, c'est au niveau de la tête -- pas de problème ici.

Les dossiers arrière se rabattent vers l'avant pour offrir une surface de chargement plane et dégagée. Cette fonction accroît le côté pratique de la C30 et compense en quelque sorte pour son incapacité à asseoir plus que quatre personnes.

Les sièges de la C30 T5 R-Design en offrent généreusement, au même titre qu'un support ferme.