Poursuivre là où l'Amanti avait laissé. Peut-être pas.

Kia Cadenza 2013 : aperçu

Kia Cadenza 2013 : aperçu
Pour un fabricant automobile profitant sans cesse d’une croissance de ses ventes, difficile de résister à de nouveaux défis. La confiance est à son plus haut niveau, les profits tombent du ciel et les responsables au développement des produits, bien engraissés par de généreux bonus, scrutent des nouveaux segments de marché en préparation de la prochaine offensive.

La Cadenza foulera le sol nord-américain au début de 2012. (Photo: Kia)

Kia, le manufacturier coréen transformant tout ce qu’il touche présentement en or, semble penser qu’il y a du potentiel dans la catégorie des berlines pleine grandeur. Leur voiture précédente dans ce petit groupe, la baroque et mal-aimée Amanti, a fait très peu de vagues.

La Cadenza, cependant, criera probablement « la bombe! » en sautant au milieu d’une piscine normalement tranquille. L’Amanti n’aurait jamais osé faire ça, même en lui lançant un défi.

Si vous avez vu la nouvelle Optima en chair et en os, les chances qu’elle ait attiré votre attention sont bonnes. La Cadenza dispose d’une apparence similaire, mais avec des lignes de caractère adoucies et, bien sûr, des proportions plus volumineuses. La firme cite que le design de la voiture s’inspire de montagnes aux cimes enneigées : on ne l’a jamais entendu celle-là, seulement si vous considérez une colline garnie de neige musculaire et élégante à la fois, on ne s’obstinera pas trop avec vous.

La Cadenza inclut la calandre signature de la marque, ainsi que des blocs optiques à encadrements illuminés et une partie arrière Audi-esque, comprenant feux à diodes électroluminescentes. Sachant d’où ils ont kidnappé leur designer en chef, nous ne sommes pas surpris du tout.

Avec un empattement de 2 845 millimètres et une longueur de 4 965 mm, la Cadenza est plus courte que toutes les autres berlines pleine grandeur, à l’exception de la Nissan Maxima, mais Kia annonce le plus grand dégagement à l’avant, pour la tête et les jambes, de la catégorie.

L’aménagement intérieur de la nouvelle berline se révèle chic, quoique pas aussi frappant que dans l’Optima : l’apparence plus conservatrice pourrait s’avérer une décision logique, vu la clientèle visée. Il devrait inclure, toutefois, l’ordinateur de bord avec écran ACL de 3,5 pouces situé entre le compte-tours et l’indicateur de vitesse, que l’on retrouve dans sa petite sœur. De plus, un écran ACL de 12,3 pouces trônera sur la planche de bord centrale.

L’aménagement intérieur de la nouvelle berline se révèle chic. (Photo: Kia)

Par Michel Deslauriers,

Pas de commentaire