Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

10. L'inspection: Faites-la!

10. L'inspection: Faites-la!

Par ,

On ne le répètera jamais assez : rien n'est plus important que l'inspection dans le processus d'achat d'un véhicule d'occasion, indépendamment de son origine.

10, 100 ou 100 000 points?

Ce que fait le concessionnaire lors de l'inspection importe peu. Ceux qui se vantent d'inspecter les véhicules en X nombre de points ne font qu'obéir à une logique de marketing. Dans le cas d'un modèle d'occasion certifié, cela ne sert que les intérêts du fabricant.

Où, qui, quoi?

L'inspection la plus populaire a lieu dans un garage. Une sage décision, certes, mais il faut tenir compte de tous les aspects du véhicule : des freins en bon état ne sauront pas éclipser une carrosserie fortement endommagée ou rouillée.

Aucune règle ne dicte le choix du garage ou de l'atelier qui peut effectuer une inspection pour vous, ni son emplacement. Idéalement, vous devriez rester dans les environs ou, du moins, à une distance raisonnable du vendeur.

La meilleure solution est de faire venir un inspecteur professionnel et indépendant directement chez le vendeur. Pas nécessaire de soulever le véhicule dans les airs pour l'inspecter de fond en comble.

Dans tous les cas, l'inspection devrait débuter par une étude minutieuse de la carrosserie. Si des lacunes majeures font surface dès ce stade, faites une croix sur le véhicule.

Scénario

Le représentant des ventes s'assure de faire aligner le Q7 avant que les Tremblay le fassent inspecter de leur côté par une personne en qui ils ont confiance, en l'occurrence un inspecteur mobile recommandé par l'APA. Celui-ci arrive avec tous ses outils, incluant un indicateur d'épaisseur de peinture, des miroirs télescopiques, un multimètre et autres.

Au bout de 45 minutes, l'inspecteur fournit à la famille un rapport détaillé qui couvre tous les aspects du véhicule, allant de la qualité de l'huile à moteur jusqu'à la température de l'air soufflé par le climatiseur en passant par l'état des freins. Il découvre que le panneau arrière côté conducteur a été repeint (sans toutefois avoir subi un impact) et que les pneus ont presque atteint leur limite d'usure.

Les Tremblay en discutent avec le représentant des ventes, qui réduit alors le prix de 250 $ pour couvrir une partie de l'achat de nouveaux pneus. Puisque ce Q7 date de 2007, aucun autre rabais n'a été négocié pour le panneau repeint.