Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

100 ans d'extase pour Rolls-Royce!

100 ans d'extase pour Rolls-Royce!

Par ,

Le 6 février 2011 sera un jour important dans l’histoire de Rolls-Royce. Ce jour-là, la statuette Spirit of Ecstasy aura 100 ans! Pour souligner cet anniversaire, une centaine de Rolls-Royce anciennes et modernes défileront au coeur de Londres. Ce sera le premier d’une série d’événements organisés pour souligner le début du second centenaire du plus illustre symbole de la marque.

Le 6 février 2011, la statuette Spirit of Ecstasy qui orne les Rolls-Royce aura 100 ans! (Photo Rolls-Royce)

Spirit of Ecstasy est le nom donné à la statuette qui orne la partie avant des Rolls-Royce depuis 1911. Celle qu’on verra d’ailleurs sur chacune des Rolls-Royce Ghost et Phantom fabriquées en 2011 portera sur sa base l’inscription « Spirit of Ecstasy Centenary – 2011 » gravée en caractères ITC Willow.

Une mode disparue
Ces ornements sont aussi vieux que la « voiture sans chevaux ». Très tôt, on s’en servait pour décorer le bouchon du radiateur, qui était exposé à l’extérieur de la carrosserie à l’origine.

Les fabricants ont rapidement adopté ces accessoires pour identifier la marque de leur véhicule. En outre, les consommateurs pouvaient également en acheter chez le quincaillier ou le mécanicien, tout simplement pour personnaliser leur voiture, si humble fut-elle. Autour de 1910, tout automobiliste qui se respectait conduisait une automobile portant un ornement!

Aujourd’hui, ces statuettes ont presque complètement disparu. Outre la dame ailée des Rolls-Royce, les seuls autres qu’on aperçoit régulièrement sur des modèles de série sont l’étoile à trois branches des Mercedes-Benz et le « Leaper », ce jaguar bondissant qui représente les voitures de la marque anglaise du même nom.

Du beau et du laid!

À l’origine, certaines de ces parures étaient de véritables oeuvres d’art comme l’éléphant des imposantes Royale dont l’original avait été sculpté par Rembrandt Bugatti pour son frère, Ettore. On pense aussi au « Tireur d’Arc » fabriqué par l’inventeur américain William N. Schnell pour les somptueuses Pierce-Arrow américaines, ou encore ces superbes pièces réalisées par le verrier français Lalique.

Cependant, plusieurs de ces statuettes pouvaient adopter des allures plus désinvoltes. On imagine aisément le sentiment de l’automobiliste qui ornait sa Ford d’un bouchon de radiateur en forme de policier bedonnant ou de diable faisant un pied-de-nez!

La direction de Rolls-Royce n’appréciait pas vraiment l’idée d’apercevoir une de ces décorations au sommet du radiateur de style palladium d’une Silver Ghost. Pour palier ce problème, le Britannique Claude Johnson, que les historiens qualifient souvent de « trait d’union » entre Rolls et Royce avait amorcé le projet de créer une sculpture représentant la marque.

La Britannique Eleanor Velasco Thornton aurait inspiré le sculpteur Charles Sykes, qui a créé la silhouette élégante de cette statuette pour Rolls-Royce. (Photo: Rolls-Royce)