Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

12 Heures de Sebring: Preview de la 60e édition (+photos et vidéo)

12 Heures de Sebring: Preview de la 60e édition (+photos et vidéo)

Par ,

Des transporteurs et des caissons contenant tout le matériel nécessaire au bon fonctionnement d’une équipe de course commencent à arriver en Floride. C’est que les 12 Heures de Sebring approchent.

Le 17 mars prochain, se disputeront les manches inaugurales des saisons 2012 de l’American Le Mans Series et du Championnat du Monde d’Endurance (WEC), sur le tracé mythique de Sebring, découpé autour de cet ancien aéroport militaire de la Seconde guerre mondiale.

60 ans de 12 Heures de Sebring (Photo: Sebring International Raceway)
60 ans de 12 Heures de Sebring (Photo: Sebring International Raceway)

« La 60e édition des 12 Heures de Sebring sera certainement très spéciale grâce à la présence du WEC », prévoit le président du circuit, Tres Stephenson.

La liste des inscrits promet de chaudes luttes, même si le premier duel Audi-Toyota en LMP1 n’aura lieu que plus tard –lors de la deuxième manche du WEC, tenue à Spa-Francorchamps (Belgique)– l’équipe japonaise n’étant pas encore fin prête.

C’est tout le contraire pour Audi, qui alignera trois nouvelles R18 e-tron quattro : la No. 1 pour le trio vainqueur au Mans, composé de Marcel Fässler, André Lotterer et Benoît Tréluyer, la No. 2 pour les expérimentés Dindo Capello, Tom Kristensen et Allan McNish et finalement la No. 3 pour Timo Bernhard, Romain Dumas et Loïc Duval.

La toute nouvelle Audi R18 e-tron quattro (Photo: Audi Motorsport)
La toute nouvelle Audi R18 e-tron quattro (Photo: Audi Motorsport)

La marque aux anneaux aura à affronter les prototypes P1 de Muscle Milk Racing, Dyson Racing, Pescarolo Team, Strakka Racing et Oak Racing. À noter aussi le double effort de Rebellion Racing, qui compte notamment parmi ses rangs des Nicolas Prost, Nick Heidfeld et Neel Jani.

En LMP2, la victoire sera aussi chaudement disputée entre constructeurs : Honda Performance Development, Judd, Lotus et Nissan. Starworks Motorsports, qui a brillé aux récents 24 Heures de Daytona sera également à surveiller. On peut s’attendre à ce que Ryan Dalziel, Enzo Potolicchio et l’ex-pilote Peugeot Stéphane Sarrazin jouent la victoire au volant de leur HPD ARX-03b.

On retrouve une brochette de manufacturiers tout aussi alléchante en GT : Aston Martin, Corvette, Ferrari et Porsche voudront tous ramener un trophée à l’usine. Les amateurs reconnaîtront bien le trio AF Corse de Gimmi Bruni, Giancarlo Fisichella et Toni Vilander, ainsi que les habituelles C6.R de Corvette Racing, Porsche 911 GT3 de Flying Lizard et BMW M3 GT du Team RLL.

BMW Team RLL sont toujours dans le feu de l'action en ALMS: comment feront-ils face aux équipes WEC? (Photo: ALMS.com)
BMW Team RLL sont toujours dans le feu de l'action en ALMS: comment feront-ils face aux équipes WEC? (Photo: ALMS.com)

Dans le lot, deux Canadiens se sont aussi glissés sur le grille : Kyle Marcelli en LMPC avec Speed Merchant Services, et Louis-Philippe Dumoulin avec Alex Job Racing, en GT.

Ce sera donc plus de 60 équipages qui prendront le départ samedi prochain.