Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

16 usines Volkswagen produiront des véhicules électriques

Depuis le scandale des moteurs diesel qui a secoué l’industrie automobile en septembre 2015, on a tranquillement vu le groupe Volkswagen se tourner vers l'électrification. En fait, la compagnie semble engagée dans une lutte sans merci afin de devenir le chef de file mondial en la matière. La stratégie se compare à un geste all-in, au poker.

Et la dernière annonce en ce sens ne fait que confirmer la chose.

Volkswagen a en effet dévoilé les détails d’un plan ambitieux de production de véhicules électriques, mentionnant au passage que pas moins de 16 usines à travers le monde fabriqueraient des unités à la fin de 2022.

Roadmap E

Au moment d'écrire ces lignes, le groupe assemble des voitures électriques à l'intérieur de trois de ses usines. Son plan d'expansion, nommé Roadmap E, prévoit pour l'instant la mise à niveau de neuf édifices afin que l'outillage permette la construction de ce type d’automobile. Le travail sera terminé au terme de l’année 2020.

En anticipation, la firme allemande s'est déjà assurée, au moyen d'ententes totalisant 20 milliards d'euros, un approvisionnement suffisant en pile pour garantir la fabrication des produits destinés aux marchés européens et chinois. Une décision quant au choix d'un fournisseur pour l'Amérique du Nord sera prise prochainement selon Matthias Muller, chef de la direction de Volkswagen. Ce dernier a également déclaré que les choses progressaient rondement pour ce qu'il a qualifié de changement de cap important pour le navire Volkswagen.
 
Concrètement, nous aurons l'occasion de voir apparaître neuf nouveaux véhicules électriques portant le célèbre écusson VW. Du nombre, trois seront uniquement animées par des piles.

Malgré ce virage, Matthias Mueller a réitéré l'engagement de l'entreprise envers le moteur conventionnel. «  Nous investissons 20 milliards d'euros dans notre programme régulier en 2018 et 90 milliards d'euros supplémentaires sont prévus au cours des cinq prochaines années.  »

À ce rythme, les lettres TDI, qui semblent déjà si lointaines à nos oreilles, ne seront plus qu'un mauvais souvenir d'ici quelques années.