Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

24 Heures du Mans: Anthony Davidson souffre de fractures aux vertèbres (+vidéo)

24 Heures du Mans: Anthony Davidson souffre de fractures aux vertèbres (+vidéo)

Par ,

D'après communiqué Toyota Racing

Anthony Davidson est revenu sur son spectaculaire accident, lorsque sa Toyota TS030 LMP1 est partie en looping après un contact avec une Ferrari 458 GTE Am samedi soir.

Le pilote britannique évoluait alors au troisième rang derrière l'Audi N° 1 et la Toyota N° 7.

Comment vous sentez-vous ?
Je me suis déjà senti mieux, c'est certain. Je ressens de la douleur aux lombaires, dans le milieu de mon dos. C'est le seul endroit qui me fait souffrir vraiment, j'ai de la chance. J'ai deux vertèbres cassées, T11 et T12. Les médecins ont dit que la durée moyenne de rétablissement est de trois mois, mais c'est surtout pour des personnes « normales », pas pour des athlètes ou des sportifs professionnels. Plus vraisemblablement, trois semaines devraient suffire pour que la douleur disparaisse et que je retrouve pleinement ma mobilité.

Pouvez-vous décrire la cause de l'accident ?
J'avais pratiquement passé l'autre voiture en abordant l'intérieur du virage. J'ai passé une Corvette et une Ferrari qui portaient le sticker de la catégorie « pro ». Ils étaient en bagarre, et j'ai pensé que la Ferrari qui roulait devant eux faisait également partie de la catégorie « pro ». La voiture était sur la gauche, ce à quoi vous pouvez vous attendre avec un pilote professionnel. Ce fut seulement à ce moment que j'ai aperçu les stickers de la catégorie amateur sur la Ferrari, mais je ne me suis pas alarmé pour autant, j'ai pensé que la manoeuvre n'était pas dangereuse et que la voiture allait rester sur la gauche, ce qu'il a semblé faire dans un premier temps. Je lui ai fait l'intérieur, j'ai commencé à freiner, et j'étais quasiment sorti du virage lorsque j'ai senti le contact à l'arrière gauche.

Pouvez-vous décrire ce qui s'est passé ensuite ?
Sur le moment, la voiture est partie en tête-à-queue, pivoté sur la gauche, puis a décollé et s'est retournée. À ce moment, je me suis senti comme dans un avion incontrôlable. Je savais à quelle distance se trouvaient les barrières et qu'à cette vitesse j'allais les heurter instantanément. Ce moment là fut terrifiant pour moi. J'ai atterri lourdement au sol, et j'ai senti comme un coup de poing dans mon dos à ce moment-là. J'avais toujours les yeux fermés et mes mains sur le volant. Une demi-seconde plus tard ce fut le choc frontal dans les barrières.

Que s'est-il passé lorsque la voiture s'est arrêtée ?
J'ai réouvert les yeux, et réalisé que j'étais toujours là, malgré la douleur. J'ai senti que je pouvais bouger mes pieds, tout fonctionnait visiblement. Je sais que j'aurais dû rester dans la voiture, surtout avec un tel mal de dos, mais sur le moment j'ai été pris de panique, et de claustrophobie. Il fallait que je sorte de la voiture. J'ai ouvert la portière, et je me suis extirpé avec prudence car je savais que j'avais mal au dos. Il fallait que je m'étire et l'endroit le plus proche était le côté de la voiture. Puis les médecins sont venus.