Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lincoln pourrait assembler 5 véhicules en Chine d'ici 2022

Le premier Lincoln construit en Chine sera l'Aviator Par ,

Ce n'est pas un secret pour personne, la Chine est un marché en pleine expansion et offre pour les constructeurs des opportunités de croissances inouïes. Certains y sont présents de façon très active depuis quelques années (on pense à Buick) alors que d'autres travaillent à y installer leurs pénates. Lincoln est du lot.

Ainsi, la marque de luxe de Ford tourne de plus en plus son attention vers ce coin du monde qui pourrait enfin lui permettre d'augmenter ses ventes de façon substantielle. Certaines sources internes ont confié à l’agence Reuters que la division pourrait assembler jusqu'à cinq véhicules là-bas d'ici 2022.

Lincoln Aviator 2019
Photo : Lincoln
Lincoln Aviator 2019

Dès la fin de 2019 ou le début de 2020, l'Aviator deviendra le premier Lincoln construit en sol chinois. Celui-ci, qui est basé sur le modèle de prochaine génération du Ford Explorer, a fait ses premiers pas au Salon de l'auto de New York le mois dernier. Il sera suivi des modèles qui remplaceront les MKC et MKZ. Le quatrième Lincoln qui naîtra à l'autre bout du monde sera le Nautilus qui a été présenté au Salon de Los Angeles l'automne dernier.

Lincoln Nautilus 2019
Photo : Lincoln
Lincoln Nautilus 2019

Ce qui est intéressant, c'est que le cinquième Lincoln chinois n'existe pas encore. Reuters fait référence à un petit VUS aux allures de coupé. Sa production s'amorcerait seulement vers 2022.
 
C'est en 2014 que Lincoln a commencé à s'intéresser à la Chine. En 2017, la firme a écoulé 54 124 véhicules là-bas. Cependant, elle doit composer avec un tarif douanier de 25 %, ce qui la désavantage face à ses principaux concurrents. Par exemple, des marques comme Cadillac, Audi, BMW et Mercedes-Benz y assemblent déjà des produits et y tirent d’attrayants bénéfices. À titre d'exemple, l'ennemi ancestral de Lincoln, Cadillac, a vendu 175 489 unités en Chine l'an dernier. Cette statistique fait de ce marché le plus important pour la bannière de luxe de General Motors.

Les règles chinoises forment les constructeurs à travailler de concert avec des entreprises locales. Pour l'instant, Ford est partenaire avec la firme Changan Automobile.