Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ford rappelle des Explorer et des Lincoln Aviator

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Les difficultés se poursuivent pour le nouveau Ford Explorer alors qu’on apprend que son créateur doit procéder à un rappel de sécurité concernant les éditions 2020 et 2021 de son modèle, ainsi que du Lincoln Aviator des mêmes années, puis du fourgon de la Série E.

On parle de deux rappels différents, en fait.

Dans le cas du Ford Explorer et du Lincoln Aviator, ça concerne les supports du moteur. Plus précisément, les attaches qui fixent le support moteur du côté passager peuvent reculer. Selon Ford, cela peut entraîner une « perte de puissance », un résultat prévisible si le moteur se sépare du véhicule qu’il alimente.

Aussi alarmant que cela puisse paraître, les propriétaires ne devraient pas avoir à s’inquiéter outre mesure, car le support du côté passager n’est qu’un élément parmi d’autres et Ford affirme n’avoir connaissance d’aucun incident survenu avec des véhicules entre les mains de clients. De plus, la compagnie affirme qu’il n’y a eu qu’environ 1400 exemplaires de ces deux véhicules qui ont été construits à l’usine de montage de Chicago entre le 28 et le 30 juillet 2020 pour le marché des États-Unis. Pour ce qui est du Canada, 65 unités seraient touchées.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Lincoln Aviator
Photo : Lincoln
Lincoln Aviator

Ford travaille à joindre les propriétaires au sujet du rappel et ceux dont les modèles sont touchés verront les pièces à risque être remplacées gratuitement par leur concessionnaire.

Quant au modèle de la Série E, le rappel concerne un problème potentiel de gestion de la chaleur résultant d’une isolation thermique mal alignée sur la partie inférieure du capot. Dans les véhicules où cet isolant n’a pas été correctement installé et ne rejoint pas les rebords du capot, l’évacuation de la chaleur qui en résulte peut entraîner des températures élevées à la surface de l’habitacle, et le contact direct avec ces dernières peut causer des brûlures.

Il s’agit du plus important des deux rappels, car Ford affirme qu’il touche près de 33 000 modèles vendus aux États-Unis et au Canada. Heureusement, comme pour le problème avec l’Explorer, Ford affirme n’avoir été informé d’aucun incident. Et la réparation est simple, soit l’ajout de matériel isolant là où il est manquant.