Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Abarth : l'histoire de petits bolides qui roulent vite

Abarth : l'histoire de petits bolides qui roulent vite

Par ,

Les grands ateliers de modification de voitures se concentrent habituellement sur une marque en particulier : Alpina avec BMW, BRABUS avec Mercedes-Benz, Mugen avec Honda, RUF avec Porsche, etc.

L'une des plus célèbres associations est celle entre Abarth et Fiat. La première s'est jointe au groupe automobile Fiat en 1971 et son nom désigne aujourd'hui les modèles haute performance du constructeur italien, par exemple la nouvelle Fiat 500 Abarth 2012.

Remontons dans le temps, si vous le voulez bien, et redécouvrons quelques-uns des moments marquants de l'union Abarth-Fiat.

Histoire Abarth
Photo: Fiat

Durant les années 1930, le Viennois Karl Abarth a commencé à faire de la course avec des motos qu'il assemblait lui-même à la main. Quintuple vainqueur du championnat européen, il a tiré sa révérence en 1939 après un accident en Yougoslavie qui lui a presque coûté la vie.

Abarth est demeuré là-bas pendant toute sa convalescence (près d'un an), puis jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Au cours du conflit, il a dirigé un atelier et réalisé différents projets d'ingénierie.

De retour en Italie après la guerre, Abarth a travaillé au sein de l'équipe du design de Porsche et ensuite pour le fabricant de voitures sport Cisitalia.

En mars 1949, il a fondé Abarth & C en compagnie d'Armando Scagliarini. Produisant des pièces et accessoires pour divers véhicules de série, l'entreprise a tout de suite connu du succès et acquis une grande renommée pour ses systèmes d'échappement haute performance, réglés pour des modèles spécifiques. Malgré un prix environ deux fois supérieur à la concurrence, ces systèmes sont devenus incontournables pour les pilotes de course et autres mordus de conduite.

Les Fiat modifiées par Abarth ont rapidement triomphé en piste, notamment la voiture de course originale d'Abarth : une Fiat 1100 appelée 204 A Roadster. Celle-ci a évolué en 1957 pour devenir la 207 A – première voiture de course produite en série dans l'histoire de la compagnie. Aujourd'hui, elle se vend aux enchères entre 200 000 $ et 375 000 $.

Histoire Abarth
Photo: Fiat