Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Accepteriez-vous que votre assureur vous surveille moyennant un rabais sur votre prime?

Accepteriez-vous que votre assureur vous surveille moyennant un rabais sur votre prime?

Par ,

* Ce blogue n’est pas un compte rendu d’un essai programmé dans le cadre de mon travail, mais bien mon point de vue en tant que consommatrice; c’est pourquoi j’ai choisi de ne pas identifier mon assureur ici.

L’an dernier, j’ai décidé d’installer Big Brother dans ma voiture, ce dispositif qui surveille à la loupe vos habitudes de conduite en échange d’un rabais sur votre police d’assurance. Plusieurs assureurs offrent maintenant la possibilité de fixer dans votre véhicule ce bidule qui calcule, selon la compagnie, le respect des limites de vitesse, le kilométrage parcouru, les heures de déplacement de même que la force de vos accélérations et de vos freinages. 

Une fois votre période d’évaluation terminée, votre assureur peut vous consentir un rabais allant jusqu’à 25 % sur votre prime. Et bien que je me considère comme une bonne conductrice, prudente et qui ne freine jamais à la dernière minute ou presque, je vous confirme que mon rabais a été bien en deçà de 25 %...

Comment ça marche?

C’est simple : l’assureur fournit un dispositif à brancher dans le connecteur OBD de votre véhicule, situé généralement en bas à gauche du volant. Une fois installé, ce petit Big Brother enregistre religieusement vos habitudes de conduite… et même les débranchements que vous pourriez être tentés de faire si vous voulez « tricher ». Vos données seront ensuite enregistrées selon les paramètres suivants :

Calcul des limites de vitesse

Vous êtes du genre à rouler à 110 km/h sur l’autoroute pour suivre le flot de circulation, soit; mais rappelez-vous que vous dépassez quand même la vitesse permise et que vous êtes notés!

Heures de déplacement

Vous roulez toujours aux heures de pointe ou souvent de nuit? Vous perdrez ici de précieux dollars en économies. Si certes bien des gens n’ont pas le choix de se déplacer à l’heure des bouchons, ces dispositifs accordent un rabais plus substantiel à ceux qui utilisent leur véhicule quand les risques de collision sont moindres, à savoir en dehors des heures de pointe et la fin de semaine (sauf la nuit, évidemment).

Kilométrage parcouru

C’est dans cette catégorie que j’ai accumulé le plus de points. Les assureurs tiennent à récompenser les conducteurs qui parcourent moins de 15 000 kilomètres par année, alors même si votre conduite est irréprochable, le fait d’ajouter 500 kilomètres à votre odomètre chaque semaine fera en sorte que votre rabais potentiel fondra à vue d’œil.

Accélérations et freinages brusques

Je croyais – à tort – que la notion de freinage brusque s’appliquait si vous manquiez de vous taper la tête sur le tableau de bord à chaque intersection. Erreur. Mon petit Big Brother a noté tous mes freinages et accélérations et selon mon assureur, « les accélérations de 13 km/h par seconde et plus ou des freinages de 15 km/h par seconde et plus sont considérés comme brusques. » Ouch…

Et en allant sur le site Web de mon assureur, j’ai même pu savoir la date, l’heure (à la seconde près!) et l’emplacement sur une carte des endroits où j’ai eu une conduite brusque… ça fait froid dans le dos de se sentir épié de la sorte, non?

Bref…

Le gros avantage de ces dispositifs est qu’ils peuvent vous faire économiser de précieux dollars, sans jamais faire augmenter votre prime en raison de votre conduite (la loi est claire à ce sujet). Pour ma part, bien que je n’aie pas économisé les « jusqu’à 25 % », une petite économie de 10 % (mea culpa) est toujours appréciée… j’ai aussi modifié quelque peu mes habitudes de conduite, ce qui m’a fait récupérer jusqu’à présent 1 % sur mes accélérations et freinages. Wouhou!

En somme, si vous désirez économiser sur votre prime lors de votre renouvellement et que vous pensez adopter une conduite prudente et la plus exemplaire possible, ces minis Big Brother pourraient vous convenir. Cet outil peut également vous aider à améliorer votre conduite, au niveau du freinage et des accélérations par exemple.

Par contre, si vous faites 50 000 kilomètres par année, usez 2 ensembles de pneus par été parce que vous démarrez en trombe chaque coin de rue ou que vous roulez constamment dans les heures dites « dangereuses », n’espérez pas atteindre le rabais maximal.

Et vous? Que pensez-vous de ces dispositifs?