Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Andrew Ranger était bien parti lundi soir à Drummodnville

Andrew Ranger était bien parti lundi soir à Drummodnville

Par ,


Lors de la course en stock-car sur terre battue.

source: plecours

Lors d'une soirée interminable, c'est avec plus de 90 minutes de retard - un non-sens! - qu'on a présenté la finale de 100 tours en Modifiée de la série DIRT, lundi, à l'autodrome de Drummondville.

Ceux qui sont restés - bravo pour avoir survécu à la température glaciale et à une telle absurdité un soir de semaine - ont eu droit à une intéressante finale qui s'est finalement soldée par une autre victoire de l'excellent Brett Hearn (sa deuxième de l'été en deux visites).

Ce dernier ne l'a pas eu facile. David Hébert l'a talonné sérieusement et il n'en manquait pas beaucoup au pilote de l'équipe Mazda/Honda-Drummond.

" Avec deux tours de plus, mes chances auraient été très bonnes. Il ne m'en manquait pas beaucoup. Mon problème était au niveau des pneus qui mettaient du temps à monter en température après les relances ", nous a expliqué celui qui lutte avec Alain Boisvert de l'équipe ESP dans la course au titre de l'autodrome de Granby.

Parlant de Boisvert, seule sa présence lors des deux dernières courses lui assurera le titre à Cornwall.

Grosse déception pour Yan " le mal-aimé " Bussière qui était parti pour se battre avec les deux meneurs, mais une pièce brisée au moteur l'a contraint à se retirer.

Kayle Robidoux a terminé devant Mario Clair et Todd Stone.

Bris pour Andrew

Après des essais chronométrés difficiles, une prestation moyenne lors de la qualification et un bris en consolation, Andrew Ranger s'est retrouvé 31e sur une grille de départ de 30 voitures!

Pourtant, son statut de pilote vedette lui assurait une place de départ. M

ême si l'adaptation à la conduite d'un petit bloc n'a pas été évidente, il a bien travaillé lors de la finale, évitant de justesse, à quelques reprises, de perdre un tour sur les meneurs.

Après avoir frappé l'un des trous sur la piste, il a endommagé la suspension (la voiture appartenait à celui qui a préparé la piste), puis un échappement après un léger contact avec un adversaire.

"J'ai finalement décidé de me retirer. Je ne voulais pas endommager le moteur, et la voiture commençait à être difficile à garder en piste ", explique le jeune homme de Roxton Ponds.

Il était 14e au moment d'abandonner. Il a été classé 17e avec 90 tours.