Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Andrew Ranger: ''Je veux continuer ce que je fais depuis le début de la saison''

Andrew Ranger: ''Je veux continuer ce que je fais depuis le début de la saison''

Par ,


«Je veux continuer ce que je fais depuis le début de la saison»
Andrew Ranger

source: PLecours

Course de stock-car de NASCAR Canada en Nouvelle-Écosse ce soir.

Le prochain rendez-vous des pilotes de la série NASCAR Canada, dont Andrew Ranger, est ce soir à la piste Riverside Speedway à Antigonish en Nouvelle-Écosse.

Il s'agira de la 11e et avant-dernière manche de la première édition de ce championnat sous l'égide de NASCAR.

Premier depuis sa victoire spectaculaire sur le circuit routier de Mosport en juin, Andrew Ranger se présente dans les Maritimes dans le siège du conducteur après avoir admirablement bien survécu à l'inquiétante course de la semaine dernière à Barrie en Ontario.

Sa sixième place lui a permis de conserver le premier rang avec ses 1622 points, soit 87 devant le vainqueur de cette course, le vétéran DJ Kennington. Peter Gibbons accuse un retard de 144 points, ce qui sera très difficile à combler.

Don Thomson Jr (- 149), Kerry Micks (- 161) et JR Fitzpatrick (- 181) ont encore des chances mathématiques, mais il serait surprenant qu'ils puissent surmonter ce déficit d'importance.

300 tours de piste

Cette avant-dernière course en sera une de 300 tours comme samedi dernier. On attend entre 15 et 18 voitures, un élément important pour le pilote québécois. Peu importe son résultat, Andrew devrait toujours être premier en se levant demain matin.

Reste qu'il a un objectif en tête.

«Je veux continuer ce que je fais depuis le début de la saison, c'est-à-dire conduire pour terminer la course en essayant d'être dans les cinq premiers. Si j'obtiens un tel résultat lors des deux dernières, cela devrait suffire pour me permettre de gagner le titre.»

Il pourrait même s'en assurer dès ce soir.

«Je préfère ne pas penser à cela. Je vais prendre ces deux dernières courses une à la fois en me concentrant pour obtenir le meilleur résultat. J'aimerais gagner mais ce n'est pas le plus important.»

Contrairement à ses principaux adversaires, il découvrira, une fois de plus, une nouvelle piste.

«On m'a dit que c'était une piste intéressante (un tiers de mille) à piloter et c'est lorsque je la verrai que je saurai si je serai à l'aise ou non,» nous disait-il hier matin avant de quitter Dorval avec son père Robert et son conseiller Jason Labrosse.

La seule nouvelle inquiétante, les prévisions météorologiques sont pessimistes alors qu'on parle de pluie pour aujourd'hui, mais du soleil demain. Il faisait un temps superbe durant la journée d'hier.