Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La voiture Apple se retrouverait sur les routes en 2019

La voiture Apple se retrouverait sur les routes en 2019

L’entreprise triplerait le nombre d’employés affectés au développement du véhicule Par ,

Apple entend commercialiser sa voiture électrique en 2019, selon des informations rapportées par le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier. Ainsi, les responsables du projet, baptisé Titan à l’interne, aurait reçu le feu vert pour tripler leurs effectifs, qui passeraient de 600 à 1800 en vue d’accélérer le processus de développement de la voiture.

Selon le quotidien américain, Apple a étudié durant plus d’un an la faisabilité du projet Titan et a rencontré les autorités californiennes. De plus, elle a embauché des experts en voitures autonomes, bien que selon ces sources familières, Apple n’entend pas commercialiser une voiture entièrement autonome comme premier modèle.  

Rappelons qu’Apple est déjà relativement présente dans l’industrie automobile, grâce à son expertise en matière de téléphones, de batteries, de capteurs et de logiciels d'intégration dont nombre de véhicules profitent déjà. Il est toutefois difficile de cerner les ambitions de la compagnie de feu Steve Jobs puisqu’un secret quasi absolu règne autour du projet Titan. De même, le Wall Street Journal soutient que dans le langage propre à Apple, « commercialisation » ne signifie pas nécessairement « livraison aux consommateurs », mais plutôt le moment où les ingénieurs ont mis la touche finale aux principales caractéristiques d’un produit.

Les grands constructeurs automobiles travaillent déjà depuis plusieurs années sur des véhicules électriques et ont investi des sommes colossales dans leur développement pour pouvoir les commercialiser d’ici la fin de la décennie. Or, lorsque la voiture Apple fera son entrée sur le marché, nombre de fabricants d’envergure (Porsche, GM, Chevrolet, etc.) auront déjà plusieurs véhicules électriques affichant une grande autonomie et offerts à des prix abordables. Dans ce contexte, est-ce qu’Apple parviendra à tirer son épingle du jeu et à rivaliser d’entrée avec ces grands joueurs de l’industrie? Difficile à dire en raison du mystère qui plane sur le projet Titan…

Mais plusieurs indices laissent entendre que le développement d’une voiture électrique chez Apple est relativement avancé, puisqu’au printemps dernier, les employés d'Apple ont rencontré des représentants de la gare GoMentum, un ancien poste de tir de la Marine converti en un centre de test sécurisé pour les véhicules autonomes et connectés. Le quotidien a obtenu une copie des courriels dans lesquels Apple manifestait son intérêt pour réserver du temps à ce centre, et un regard sur la page LinkedIn de la compagnie à la pomme donne d’autres indices sur la probabilité qu’une voiture Apple voie le jour d’ici quelques années, avec l’embauche récente d’un ingénieur spécialisé en châssis d’automobiles.