Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Après la Dodge Hornet, verra-t-on les Ford Bronco et Reflex?

Après la Dodge Hornet, verra-t-on les Ford Bronco et Reflex?

Avec la nouvelle Hornet, le segment des sous-compactes sera encore plus féroce Par ,

Avec la nouvelle Hornet, le segment des sous-compactes sera encore plus féroce

La Dodge Hornet est un très bel exemple d'optimisation de l'espace. (Photo: DaimlerChrysler Canada)
Le succès des petites voitures excitantes comme la MINI Cooper a fait réaliser aux analystes automobiles que les jeunes de la génération Y en attendent plus des constructeurs. Après avoir grandi dans des Escalade, des Suburban et des Navigator, ces consommateurs âgés dans la vingtaine ne veulent rien savoir des hatchbacks ordinaires; ils recherchent plutôt des véhicules originaux comme ladite MINI ou encore la Scion xA (exclusive aux États-Unis), une voiture dont la silhouette rectiligne et le prix compétitif ont grandement accru son pouvoir d'attraction.

Les compagnies automobiles nord-américaines n'ont pas négligé cette réalité. Tout d'abord, le Groupe Chrysler a annoncé récemment qu'il cherchait un partenaire pour développer et produire à grande échelle son
Les portes «suicide» seront-elles reproduites sur le modèle de série? Certes, les minces sièges qui sauvent de l'espace ne le seront probablement pas. (Photo: DaimlerChrysler Canada)
prototype Dodge Hornet - ou du moins une version apparentée qui viendrait suivre les traces de l'audacieuse Caliber. Conçue dans l'idée de fusionner le style et l'économie européennes avec l'agressivité et la grandeur américaines, la Hornet affiche une forme similaire à celle des modèles Scion afin de créer plus d'espace intérieur que le laisse croire son petit gabarit.

«Nous voulions que la Hornet soit dynamique, agile et agréable à conduire, en plus d'avoir un habitacle modulable et spacieux», avait déclaré il y a quelques semaines le directeur principal du design, Mark Moushegian. «En même temps, notre but était de créer un véhicule doté d'un caractère
L'intérieur présente de multiples compartiments de rangement, dont une pochette amovible dans la porte. (Photo: DaimlerChrysler Canada)
américain unique afin d'accroître l'image et la présence de Dodge en Europe ainsi que dans les autres marchés internationaux.»

Le prototype revendiquait une puissance de 170 chevaux, ce qui va de soi étant donné que le capot renfermait un moteur suralimenté de 1,6 litre. Évidemment, le futur modèle de série ne sera pas aussi musclé en version de base, mais on peut tout de même espérer que Dodge concoctera une version de performance SRT pour ceux qui voudraient se taper des rallyes ou autres courses du genre.

L'extérieur du prototype était tout aussi intéressant, à commencer par la peinture gris métallique et les deux bandes noires qui indiquent très
Le devant est semblable à celui du Nitro, quoique plus agressif. (Photo: DaimlerChrysler Canada)
clairement le penchant de la Hornet pour la course. Des roues de 19 pouces abritant des étriers de freins à disque peints en or devraient attirer sans problème les jeunes acheteurs. Idem pour les vitres teintées.

Les thèmes mis en valeur à l'extérieur de la Hornet sont renouvelés à l'intérieur, où divers tons de gris sont visibles. Comme la plupart des voitures concepts, cette sous-compacte de Dodge arbore des sièges ultra minces qui seront fort probablement laissés de côté lors de la production au profit de sièges plus épais et plus sécuritaires. Espérons toutefois que l'astucieuse pochette de rangement amovible dans la porte sera conservée.