Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Aston Martin présente sa voiture de course pour Sebring, Le Mans et les collectionneurs

Aston Martin présente sa voiture de course pour Sebring, Le Mans et les collectionneurs

Par ,

En partie voiture de course, en partie jouet pour garçon richissime, la sportive DBR9 qui marquera le retour d'Aston Martin à la compétition internationale a été dévoilée récemment aux quartiers généraux de la compagnie à Gaydon, Angleterre.

Arborant le jaune et le vert des bolides de course d'Aston dans les années 50, deux des DBR9 concourront aux 12 Heures de Sebring en mars avant de se diriger vers la France pour participer aux 24 Heures du Mans, suivant un programme intensif de tests.

Aston Martin a remporté la réputée course d'endurance haut la main en 1959, avec Roy Salvadori et Carroll Shelby au volant d'une DBR1, et aimerait bien que ses voitures fassent belle figure l'an prochain afin qu'elle puisse utiliser un peu de ce lustre pour mousser les ventes des versions de route de ces voitures.

Aston Martin Racing construira 12 modèles Works qui seront utilisés par trois équipes Works dans les épreuves internationales majeures de la catégorie GT, et 20 autres voitures seront construites selon les mêmes standards pour être offertes à « certains clients aux fins de course ou pour faire partie de collections privée. »

Le chef de la direction d'Aston Martin, Ulrich Benz, a expliqué, lors du dévoilement à l'usine près de Coventry, que la voiture de course GT DBR9 est basée sur la plus récente voiture sport de production d'Aston Martin -- la DB9 - mais est « modifiée de façon significative pour un usage en compétition. »

Nonobstant ces modifications, le châssis tout aluminium de la DB9 est partagé avec la DBR9, dit Benz, et procure rigidité et légèreté à toutes les deux.

Le moteur de course utilise le même bloc en aluminium et les mêmes têtes que ceux du V-12 6 litres de 450 ch de la DB9, dit Benz, mais avec les modifications de course il devrait développer une puissance d'environ 600 ch.

La configuration de la suspension à double bras triangulé de la DB9 se retrouve aussi sur la DBR9, mais avec quelques éléments améliorés et une géométrie revue pour les besoins de la course. Des freins de style F1 en carbone se retrouvent à l'avant comme à l'arrière, et une boîte de vitesses séquentielle de compétition à 6 rapports est montée à l'arrière.

La DBR9 a été dessinée par l'équipe de design d'Aston Martin, laquelle, selon Benz, « a utilisé les logiciels de dynamiques des fluides pour optimiser l'aérodynamisme avant de produire la version finale de la surface de la carrosserie. »

Les panneaux sont faits main à partir de fibre de carbone, aidant la voiture à rencontrer le poids minimum de 1 100 kg et lui conférant un rapport poids-puissance de 550 ch par tonne, ce qui est plus de deux fois celui de la voiture de route.

Tout ceci est bien sûr fait pour promouvoir Aston Martin alors que la firme tente d'élargir son bassin d'acheteur en s'attaquant à des firmes de voitures de sport plus établies telles que Ferrari. Benz dit, « Nous avons besoin de nous faire connaître davantage autour à la grandeur de la planète, et la course automobile nous permettra de le faire. »

Benz dit que la compagnie a pris quatre ans avant de « trouver le partenaire idéal en David Richards et Prodrive, et ensemble nous avons créé Aston Martin Racing. La DBR9 est le premier pas vers notre retour dans les sports motorisés, et je sais que nos clients tout autant que nos enthousiastes ont hâte de voir le retour d'Aston Martin dans les courses de niveau international en 2005.

Traduction libre : Auto123