Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Au coeur du nouveau moteur HEMI de Chrysler

Au coeur du nouveau moteur HEMI de Chrysler

Par ,

Le nouveau V8 HEMI de Chrysler génère plus de puissance tout en consommant moins de carburant. Comment est-ce possible? J'ai récemment posé la question à son équipe d'ingénieurs.

La camionnette Dodge Ram 2009 est sur le point d'arriver sur le marché, offrant en option un V8 HEMI de 5,7 litres plus puissant et plus économique que jamais. Il développe 380 chevaux (en hausse de 10 %) et un couple dépassant les 400 lb-pi.

Dodge Ram 2009

Mais ce moteur est également moins assoiffé d'essence et plus respectueux de l'environnement (même s'il est assez fort pour arracher un arbre de la terre). Comment les ingénieurs ont-ils réussi à hausser la puissance tout en réduisant la consommation? Et à quel point le HEMI pourrait-il être encore meilleur?

Selon Chrysler, l'admission d'air a un grand rôle à jouer. Un moteur est un peu comme un coureur olympique: pour être au summum de sa performance, il a besoin de bien respirer. Les entrées d'air doivent être nombreuses, non obstruées et efficaces.

Évidemment, c'est moins compliqué pour un athlète (narines et bouche). Le constructeur a donc travaillé très fort pour optimiser l'admission d'air de son V8 HEMI. En fait, le rendement accru du moteur est attribuable à trois facteurs: une meilleure circulation de l'air, la présence d'un collecteur d'admission actif et le travail du système de calage variable des soupapes.

Les ports d'entrée ont notamment été redessinés à l'aide d'un ordinateur sophistiqué qui aide les ingénieurs à déterminer leur forme et leur taille idéales. Du sable plus fin a même été utilisé dans le processus de fonte afin de polir davantage la surface intérieure desdits ports. De plus, les soupapes sont plus grandes dans le but de faciliter la circulation du mélange air-essence.

De son côté, le collecteur d'admission actif peut alterner les passages qui permettent à l'air d'être dirigé vers le moteur, et ce, grâce à une soupape spéciale. Les passages longs favorisent un meilleur couple à bas régime, tandis que les passages courts accroissent la pression d'air pour un meilleur rendement à haut régime. La présence d'un seul collecteur constitue un compromis, mais son caractère adaptatif augmente sa performance et son efficacité. L'espace accaparé est par surcroît diminué.