Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Avec le printemps, les vélos!

Avec le printemps, les vélos!

Par ,

Le printemps commence à se faire sentir et, d'un océan à l'autre, bon nombre de cyclistes en manque d'exercice et de soleil sortent de leur hibernation. Je fais partie de ceux qui se disent accros au vélo mais qui n'agissent pas nécessairement comme tel.

Vous le savez, il existe plusieurs niveaux de compétence et de gros bon sens. Bien que j'aime me faire passer pour un mordu qui roule jusqu'à la tombée des premiers flocons de neige, je suis en réalité un cycliste récréatif qui se contente de balades occasionnelles par temps chaud. J'aime relaxer sur la selle, ce qui signifie que j'ai parfois la tête ailleurs quand je pédale en ville.

Rob Rothwell à vélo
Photo: Rob Rothwell/Auto123.com

En mon nom personnel et celui de tous les autres véhicules à moteur humain qui partagent la route avec vous, je vous prie de faire preuve d'indulgence afin de rendre nos promenades à deux roues aussi sécuritaires que possible.

Rappelez-vous tout d'abord que les cyclistes peuvent se déplacer plus rapidement que vous le pensez, surtout en descendant une côte. Avant d'amorcer un virage à gauche, prenez bien le temps d'évaluer la vitesse du cycliste qui arrive en sens inverse.

Ensuite, ne tentez pas de nous érafler les coudes. Se faire dépasser brusquement et de très près par un véhicule peut s'avérer assez bouleversant. Par conséquent, dans la mesure du possible, attendez que la route s'élargisse ou qu'il n'y ait plus de trafic dans l'autre voie pour effectuer votre manoeuvre.

Finalement, les cyclistes paraissent souvent invisibles aux yeux des automobilistes. Ces derniers souffrent de ce qu'on appelle une cécité cognitive ou cécité sélective. En effet, en se concentrant sur les autres voitures et camions sur la route, ils oublient de porter attention aux vélos et aux piétons. Pour valider cette théorie, regardez la vidéo suivante et répondez à la question.



Avec le mercure qui grimpe et les balades qui se prolongent, je rêve d'une saison de vélo où règne l'harmonie entre cyclistes et automobilistes, et ce, pour la sécurité de tous. J'aimerais également en profiter pour encourager tout le monde à redécouvrir les joies de ce moyen de transport libérateur, non polluant, bénéfique pour la santé ainsi que le moral et porteur de sensations inégalées.

Le code de la route oblige tous les usagers à se respecter et à faire preuve d'un maximum de sécurité. Qu'il vous faille attendre un peu pour dépasser un cycliste ou en laisser passer un autre à une intersection, rappelez-vous que chaque vélo représente un effort supplémentaire pour désengorger les voies publiques et protéger l'environnement. Je crois que ça en vaut la peine.