Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les nouvelles BMW ou les voitures capables de reculer sans votre aide

Récemment, je me suis retrouvé au volant de la BMW Série 8 2019, ainsi qu’aux commandes de la dernière cuvée de l’utilitaire X5. Ces véhicules profitent de nouvelles technologies parfois impressionnantes. L’une d’elles garde en mémoire les 50 derniers mètres parcourus afin d’être en mesure de les reproduire en marche arrière, et ce, sans l’intervention du conducteur.

Le système fait partie d’une série d’assistance au stationnement qu’offrent les plus récentes générations de produits BMW. En gros, l’ordinateur enregistre le tracé effectué de l’avant, à condition que la vitesse ait été de moins de 36 km/h. Autrement dit, peu importe où vous vous garez, la manoeuvre sera sauvegardée. Puis, au moment de rependre la route, la voiture sera capable de s’exécuter en marche arrière en empruntant exactement la ligne qui a été prise de l’avant.

Et l’opération est un jeu d’enfant. Lorsqu’on s’installe aux commandes et qu’on enclenche la marche arrière, une série d’icônes apparaissent à l’écran du système multimédia, à la droite de l’image projetée par la caméra de recul. Notre seul rôle est alors de contrôler la vitesse avec les pédales d’accélération et de freinage. L’opération doit être effectuée à un rythme ne dépassant pas 9 km/h.

Pour avoir une idée précise, la vidéo plus haut montre une simple manœuvre réalisée lors d’un essai récent.

BMW Série 8 2019
Photo : BMW
BMW Série 8 2019

Mais, est-ce utile ?
La question qui m’a été la plus souvent posée lorsque je me suis amusé à faire la démonstration à quelques proches, c’est de savoir à quoi cela pouvait bien servir. Après tout, quand on se porte acquéreur d’une BMW, n’est-on pas un peu beaucoup passionné de conduite ? Ne devrait-on pas être en mesure d’effectuer soi-même des manœuvres de marche arrière ?

À cela je réponds tout à fait. D’ailleurs, lorsque le système m’a été présenté dans le cadre du Salon de l’auto de Montréal en janvier 2019, ce fut ma première réaction.

Cependant, après y avoir bien réfléchi, et après en avoir fait l’essai quelques fois, j’ai compris que ce dispositif pouvait être fort utile en certaines occasions. Et lorsqu’on se procure un véhicule de luxe pourvu de tout l’équipement possible, ne veut-on pas que ce dernier soit à notre service au moment où on en a vraiment besoin ? Ne souhaite-t-on pas qu’il se démarque des autres ?

Poser la question, c’est y répondre.

Alors, en quelles circonstances est-ce que ce système peut s’avérer salutaire ?

Imaginez le moment où vous garez votre véhicule dans un endroit à l’accès restreint et que lorsque vient le temps de sortir, la nuit est tombée et la visibilité est réduite à zéro. Ou encore, il pleut des cordes et vous n’y voyez rien. Et l’hiver, avec une lunette embuée ? Bref, les possibilités sont nombreuses. De plus, n’oublions pas qu’en Europe, les endroits où l’espace est compté sont beaucoup plus courants. Ce genre de système peut trouver son utilité.

Et c’est sans compter qu’en marche arrière avec certains véhicules, on n’y voit rien.

BMW X5 2019
Photo : D.Boshouwers
BMW X5 2019

Et qu’advient-il si un véhicule est venu se placer sur la route qu’a prise le vôtre avant d’effectuer son arrêt ? Bien sûr, le dispositif, qui se sert de quantité de capteurs, va reconnaître un obstacle et va simplement cesser toute progression, laissant alors le soin au conducteur de reprendre le contrôle.

L’avenir
Cette fonction qui peut être trouvée sur les nouvelles BMW nous donne un aperçu de l’avenir. Les applications en matière de conduite autonome, c’est entre autres à cela qu’elles peuvent servir.

Sinon, vous aurez un plaisir fou à impressionner vos amis en effectuant des manœuvres de marche arrière sans avoir à toucher au volant.

Qu’on soit pour ou contre ce genre de technologies, force est d’admettre qu’on ne peut plus reculer ou regarder en arrière. Ne nous reste qu’à porter notre regard droit devant.

En ce qui me concerne, je vais continuer à effectuer des manoeuvres de marche arrière en me tournant la tête. Et, parfois, en zieutant l’écran qui diffuse l’image de la caméra de recul ; il y a des habitudes qui sont difficiles à changer.

Consultez également notre reportage sur le système de conduite semi-autonome Super Cruise de Cadillac.

BMW M850 2019
Photo : D.Rufiange
BMW M850 2019