Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW et Mercedes-Benz étudieraient la possibilité de collaborer

Les mariages dans l’industrie automobile ne sont pas rares, mais généralement, ils n’unissent pas la destinée de rivaux ancestraux. Pourtant, selon ce que rapporte le site Bloomberg, le groupe Daimler et la firme bavaroise BMW étudieraient la possibilité de collaborer sur une multitude de projets.

La chose aurait été impensable il y a 30 ou 40 ans. C’est un peu comme si les Maple Leafs de Toronto partageaient leurs installations et leur centre d’entraînement avec le Canadien de Montréal et que ce dernier fournissait en retour une aide technique et logistique à l’organisation torontoise.

Inimaginable !

Et pourtant, BMW et Daimler discuteraient.

Notez qu’on emploie le conditionnel ici, car aucune des deux firmes n’a voulu émettre de commentaires sur cette rumeur.

Malgré tout, c’est ce qu’avance le site Bloomberg qui cite des sources près du dossier pour appuyer ses dires. L’objectif derrière cette union d’ennemis jurés serait l’économie d’argent. À l’étude serait un partenariat pour le développement de plateformes de véhicules, de batteries pour produits électriques et de technologies pour la conduite autonome. Les négociations en seraient à un stade très embryonnaire, ce qui signifie qu’on ne peut pas se risquer pour l’instant sur les produits ou technologies qui seraient les premiers à bénéficier de cette association unique.

Il est certes difficile d’imaginer un jour une BMW de Série 3 assise sur la structure d’une Mercedes-Benz de Classe C, mais l’idée que des véhicules à conduite autonome profitent de la même technologie, développée conjointement par les deux firmes, n’est pas farfelue.

D’ailleurs, dans cette optique, BMW et Daimler vont bientôt collaborer sur un programme de partage de véhicules.

Une histoire à suivre en tous les cas, car si jamais les deux entités décidaient d’unir leurs forces, ça pourrait donner des résultats intéressants… ou provoquer des étincelles mémorables.