Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW dévoile plusieurs nouvelles technologies

BMW dévoile plusieurs nouvelles technologies

Par ,

MIRAMAS, France ― Les fabricants automobiles sont constamment pressés par le public et les gouvernements de réduire de plus en plus la consommation de carburant et les émissions polluantes de leurs véhicules. En même temps, les consommateurs exigent davantage de sécurité, de technologie et de luxe. On a donc droit à des innovations remarquables, allant des nouveaux matériaux légers aux designs aérodynamiques évolués en passant par les systèmes capables d'analyser la route et d'adapter les réglages du véhicule en conséquence.

BMW a récemment invité un groupe de journalistes à son centre d'essai de Miramas, dans le sud de la France, pour nous présenter en détail quelques-unes de ses plus récentes technologies.

BMW dévoile plusieurs nouvelles technologies
Photo: BMW

Arbre de transmission en PRFC
Colin Chapman et Lotus nous ont appris il y a longtemps que la légèreté est le meilleur ami de la vitesse. La fibre de carbone se veut l'interprétation moderne de ce principe. Il s'agit d'un matériau idéal pour réduire le poids d'une automobile tout en la rendant plus rigide, elle qui est 30 % plus légère que l'aluminium et 50 % plus légère que l'acier.

BMW a pris de l'avance dans le domaine du plastique renforcé de fibre de carbone (PRFC) ― abaissant les coûts en produisant elle-même ce matériau ― avec sa nouvelle gamme de voitures électriques « i ». Ce n'était qu'une question de temps avant que la compagnie allemande l'applique à ses autres véhicules.

J'ai surtout été intéressée par l'arbre de transmission composé à 100 % de PRFC qu'on verra pour la première fois dans les nouvelles BMW M3 (berline) et M4 (coupé).

Le PRFC est non seulement ultra léger, mais aussi réputé pour sa solidité. BMW peut donc fabriquer l'arbre de transmission en une seule pièce, sans recourir à un roulement central qui ajoute du poids. L'arbre s'allège de 40 % et la réduction de la masse en rotation se traduit par une réponse beaucoup plus rapide du moteur à l'accélération.

Arbre de transmission en PRFC
Photo: BMW

Gestion thermique du moteur
Développée pour la nouvelle voiture sport électrique i8, la gestion thermique du moteur devrait vite se répandre à la grandeur de la gamme de BMW.

Bien que les moteurs adorent respirer de l'air frais, ils fonctionnent mieux lorsque leurs composantes internes sont chaudes. « Plus le moteur est chaud au démarrage, plus il économisera du carburant », explique le responsable du projet de la gestion intelligente de l'énergie chez BMW, Felix Schedel.

La solution? Une sorte de « capsule » pour le moteur faite en thermoplastique léger. Les différentes couvertures qui la composent varient en épaisseur selon leur vocation; elles enveloppent les côtés, la base, le turbocompresseur, l'échappement et même la boîte de vitesses pour retarder le refroidissement du moteur.

En fait, cette capsule ne fait pas que garder le moteur à une température de fonctionnement optimale; elle contribue aussi à réduire le bruit et les vibrations.

Gestion thermique du moteur
Photo: BMW

Phares au laser
BMW et Audi se livrent une chaude lutte pour savoir laquelle commercialisera un véhicule muni de phares au laser en premier. Le prototype Audi Sport Quattro en possède, tandis que la BMW i8 en proposera en option à son arrivée sur le marché plus tard en 2014.

J'ai essayé une version d'essai de ces phares au laser sur une BMW Série 7 en sillonnant la campagne française dans l'obscurité. Les résultats sont très éloquents. Consommant 30 % moins d'énergie que des phares ordinaires, les faisceaux laser permettent aussi de voir 2 fois plus loin, soit sur une distance allant jusqu'à 600 mètres. Ils aident donc le conducteur à réagir plus rapidement, ce qui est une très bonne nouvelle quand on sait que bon nombre d'accidents surviennent lorsque le soleil est couché.

BMW emploie un trio de lasers bleus qui passent à travers un bloc phosphoreux jaune pour produire une lumière blanche des plus claires. Ils sont gouvernés par plusieurs systèmes, dont le GPS, afin de détecter les autres véhicules sur la route et d'ajuster automatiquement leur tir pour ne pas aveugler les conducteurs en sens inverse. Brillant!

Malheureusement, à l'instar de la technologie d'Audi (et n'oublions pas Mercedes-Benz), les phares au laser de BMW ne répondront pas initialement aux normes de sécurité plus rigoureuses d'Amérique du Nord.

Phares au laser
Photo: BMW

Gestion anticipée du groupe motopropulseur
Depuis 2012, BMW travaille sur son système de navigation pour établir des itinéraires qui permettent de sauver le plus de carburant possible. Anticipant la route, le système prépare la boîte de vitesses afin qu'elle trouve le bon rapport avant même de négocier un virage ou d'effectuer un arrêt.

BMW va maintenant plus loin en intégrant des caméras dans ce qu'elle appelle la gestion anticipée du groupe motopropulseur. Le système arrive à déterminer si le véhicule qui précède roule plus lentement et rétrograde en préparation d'un dépassement.

Sur le circuit de Miramas, j'ai fait l'essai d'un prototype à bord d'une BMW Série 5 munie de iPad sur le tableau de bord qui affichait l'écart avec les autres véhicules et les actions de la boîte de vitesses. En suivant une Série 3, le système a reconnu lorsque ma voiture s'était suffisamment rapprochée pour effectuer un dépassement et a aussitôt engagé le bon rapport.

Bref, la gestion anticipée du groupe motopropulseur rehausse la sécurité (les caméras à l'avant et à l'arrière aident à prévenir les collisions frontales et à surveiller les angles morts) tout en réduisant la consommation de carburant par un usage plus efficace de la boîte de vitesses.

Gestion anticipée du groupe motopropulseur
Photo: BMW


Gallerie de l'article