Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW i3 2014 : la nouvelle réalité du transport urbain

BMW i3 2014 : la nouvelle réalité du transport urbain

Par ,

La quête frénétique d'une solution de transport durable se poursuit de plus belle. Tous les constructeurs automobiles ou presque s'empressent de lancer leur version de ce qu'ils croient être LA solution.

BMW a tenté quelque chose d'un peu différent. En annonçant sa bannière « i », le géant allemand voulait créer la voiture électrique 2.0. Maintenant, c'est chose faite.

Une révolution

La BMW i3 2014 marque une révolution dans le développement des futures voitures électriques, soutiennent les dirigeants de BMW. Ça semble être le cas sur papier, mais je vais quand même attendre de la conduire et de passer une semaine en sa compagnie avant de prononcer un jugement définitif.

Évidemment, je suis d'accord pour dire que le « i » fait référence à l'intelligence et à l'innovation – et que le lancement de la i3 représente l'un des moments les plus importants dans toute l'histoire du fabricant.

La BMW i3 2014 pourrait transformer notre mode de vie comme lorsque l'automobile a commencé à remplacer les carrosses à chevaux il y a 130 ans. On nous dit même qu'elle aura sur l'univers du transport urbain le même impact qu'a eu le téléphone cellulaire sur la société.

BMW i3 2014 logo
Photo: Mathieu St-Pierre

Une nouvelle façon de construire
L'arrivée de la i3 inaugure une nouvelle ère de mobilité véritablement durable. Tout part de sa conception : le plastique renforcé de fibre de carbone (PRFC) utilisé pour la structure a été fabriqué à l'aide d'hydroélectricité dans une usine de l'état de Washington. Le matériau est ensuite expédié à Leipzig, en Allemagne, où l'on se sert de l'énergie éolienne pour assembler la i3.

L'ensemble du processus de montage se veut beaucoup plus efficace, plus propre et plus écoénergétique que celui d'une Série 1, par exemple. Plusieurs des étapes de la Série 1, incluant tout le travail avec le métal, ne sont pas nécessaires avec la i3. En fait, toutes les composantes en PRFC – une quarantaine – ne reçoivent pas de peinture; on peint seulement les panneaux en thermoplastique. Du même coup, moins d'outillage est requis lors de la fabrication.

Une autre preuve que les constructeurs automobiles visent de plus en plus la durabilité des matériaux et des designs se trouve à l'intérieur de la BMW i3 2014, qui intègre des matières brutes renouvelables à la grandeur de l'habitacle.

Les procédés et les techniques de fabrication continueront d'évoluer, mais une chose est sûre : la i3 passera à l'histoire pour son apport remarquable à l'industrie automobile.

BMW i3 2014 vue 3/4 arrière
Photo: Mathieu St-Pierre