Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW lance une Z4 «M» et en modernise la version régulière pour 2006

BMW lance une Z4 «M» et en modernise la version régulière pour 2006

BMW épure le style et modernise la gamme de moteurs pour attirer davantage d'acheteurs de roadsters Par ,

BMW épure le style et modernise la gamme de moteurs pour attirer davantage d'acheteurs de roadsters

Après avoir nié son existence ou du moins tout projet de la créer, BMW a
Après avoir nié son existence ou du moins tout projet de la créer, BMW a finalement confirmé qu'elle allait produire la Z4 M-Roadster. (Photo: BMW Canada)
finalement confirmé qu'elle allait produire une version Motorsport (communément appelée «M») de son roadster deux places. Officiellement, le modèle portera la désignation «Z4 M-Roadster» (et non M4), en plus d'attirer l'attention vers la Z4 régulière, qui sera mise à jour en 2006.

Une question demeure: si le constructeur allemand s'est autant démené pour dire que ce véhicule n'existait pas ou n'était pas envisagé, pourquoi le concevoir maintenant? La compétition est féroce et les ventes sont stagnantes, voilà tout. En effet, même si le segment des roadsters tourne au ralenti à l'heure actuelle, il est inconcevable, lorsque la réputation et le
La Z4 régulière sera elle aussi modernisée pour 2006. (Photo: BMW Canada)
statut sont en jeu, de se laisser damer le pion, particulièrement par des ennemis jurés.

Compte tenu que son lancement remonte à il y a quatre ans, l'année-modèle 2006 est appropriée pour la mise à jour de mi-cycle de la Z4. S'il ne fait aucun doute que cette dernière a marqué un énorme pas en avant par rapport à la Z3, qui arborait une suspension désuète et des moteurs déficients (hormis le roadster M), elle n'a jamais réussi à égaler le succès de son prédécesseur, possiblement en raison de son style radical et controversé. Les plus fins connaisseurs ont sûrement vu arriver cette mise à jour depuis longtemps, étant donné la présentation de la Z4 Coupé Concept au dernier Salon de l'auto de Francfort et de l'annonce actuelle de la variante M.

À l'instar de l'ancienne M-Roadster, la nouvelle voiture arbore des changements extérieurs subtils. Soulignons un nouveau becquet avant
La nouvelle Z4 M-Roadster arbore des changements extérieurs subtils, dont un nouveau becquet avant modelé selon la M5, un pare-chocs arrière qui incorpore quatre embouts d'échappement et un mince aileron arrière. (Photo: BMW Canada)
modelé selon la M5, un pare-chocs arrière qui incorpore quatre embouts d'échappement et un mince aileron arrière qui accroît la tenue de route. Ce n'est pas tout: la hauteur de conduite est 10 mm plus basse que celle de modèles comparables, tandis que des roues en alliage de 18 pouces ont été ajoutées. En termes de dimensions, la voiture est désormais plus longue de 22 mm, plus haute de 3 mm et elle repose sur un empattement plus long de 2 mm; la voie et la largeur restent inchangées.

Sous son capot, BMW a décidé d'insérer le moteur à six cylindres en ligne de 3,2 litres qui alimente déjà la M3 - et non le V8 modulaire de prochaine génération à la cylindrée de 4,0 litres et à la puissance de 400 chevaux. Le rendement équivaut toujours à 343 chevaux et à 269 lb-pi de couple (Europe), mais comme le moteur est
BMW a décidé d'insérer le moteur à six cylindres en ligne de 3,2 litres qui alimente déjà la M3. (Photo: BMW Canada)
placé au coeur d'une voiture plus légère comme la Z4, le ratio puissance/poids est accru: 241 chevaux/tonne pour la Z4 comparativement à 218 chevaux/tonne pour la M3. L'accélération de 0 à 100 km/h s'effectue en 5,0 secondes, la vitesse de pointe étant limitée électroniquement à 250 km/h.

Par ailleurs, ce n'est pas parce que la nouvelle M-Roadster n'emploie pas les plus récentes technologies de BMW qu'elle n'est pas une voiture sport crédible. Les ingénieurs se sont efforcés d'en faire un des roadsters les plus complets qui soient en retravaillant la boîte manuelle à six vitesses de la M3; le rapport final a été réduit afin d'améliorer l'accélération. La voiture emprunte aussi à la M3 son différentiel à blocage variable M, qui permet de contrôler la distribution de puissance en bloquant le pont arrière, le tout dans le but d'augmenter la traction dans toutes les conditions de route. Puisqu'il s'agit d'un bolide pour les vrais maniaques du volant, la boîte séquentielle SMG à six vitesses n'est pas offerte.