Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW Série 5 : puissance sophistiquée

BMW Série 5 : puissance sophistiquée

Par ,

Double turbocompresseur ou dix cylindres? La Série 5 s'accompagne toujours d'une douceur et d'une puissance exquises

Reconnu comme l'un des meilleurs fabricants de voitures de luxe et de performance au monde, l'Allemand BMW est plus particulièrement réputé pour ses moteurs, et ce, depuis très longtemps. Leur puissance est explosive, leur consommation est parmi les plus faibles et leur fonctionnement global est à la fois doux et raffiné.


Le président et directeur général de BMW, Lindsay Duffield, a déjà déclaré que malgré l'essor des hybrides, de l'hydrogène et des carburants alternatifs, sa compagnie demeure résolue à maximiser autant que possible le rendement de ses moteurs à combustion interne. La gamme de la Série 5 en est un bon exemple. Cette berline est largement considérée comme l'une des meilleures -- sinon, la meilleure -- quand il est question de performance sportive combinée au luxe.

Diverses options motrices de qualité s'offrent aux acheteurs de la Série 5, allant de 230 à 507 chevaux. Deux en particulier se démarquent du lot par leur caractère très high-tech.

Biturbo de 3,0 litres
Récipiendaire de nombreux prix internationaux, le moteur à six cylindres en ligne de BMW se voit bonifier d'un double turbocompresseur afin de livrer des résultats époustouflants.

Le fameux délai d'activation du turbo (aussi appelé «turbo lag») a été à toutes fins pratiques éliminé par BMW, qui a bien vu les avantages d'utiliser deux petites turbines au lieu d'une grande. Enfoncez l'accélérateur et vous décollez en moins de deux.

En prime, la consommation est remarquablement basse pour un moteur aussi puissant. Pourquoi? BMW soutient que le système d'injection guidée à haute précision -- le premier du genre à être produit pour une voiture de série -- joue un grand rôle en dosant méticuleusement le mélange air-essence pour optimiser l'alimentation des turbos. Ainsi, on tire le maximum de chaque molécule d'essence.

À vitesse de croisière, le double turbocompresseur est au repos. Il est toutefois prêt à intervenir dès que votre pied droit le sollicite, par exemple pour vous permettre de dépasser efficacement. La puissance exacte de ce moteur avec la Série 5 se chiffre à 300 chevaux. À cela s'ajoute un couple généreux dont la pointe est disponible à bas régime et constante jusqu'à l'approche de la zone critique («redline»). Le moteur ne relâche jamais au fur et à mesure que le régime augmente, la force d'accélération étant suffisante pour vous coller au fond de votre siège. Une boîte à six rapports -- manuelle ou automatique, selon la préférence du conducteur -- accompagne le tout.