Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW Hydrogène7 2008 : premières impressions

BMW Hydrogène7 2008 : premières impressions

BMW à l'assaut Par ,

La course à la production de la première voiture à hydrogène est toujours en cours, et quelques fabricants ont déjà plusieurs pas de faits. C'est le cas, par exemple, de Honda, ave sa FCX Clarity, et de GM, avec ses Chevrolet Equinox assemblés à Oshawa, en banlieue de Toronto.

L'Hydrogène7 est désormais presque au point et est devenue un véritable outil de promotion pour BMW.

Mais les Allemands sont loin d'être en retard et adoptent plutôt une position de chef de file grâce, notamment, à la BMW Série 7 à hydrogène, un véhicule fabriqué en quelque 100 exemplaires qui sillonnent les routes du monde et de l'Amérique surtout depuis près de deux ans.

Conçu d'abord comme un exercice de technologie, l'Hydrogène7 est désormais presque au point et est devenue un véritable outil de promotion pour BMW qui mise beaucoup sur ce carburant de remplacement dans l'avenir.

« Nous croyons fermement en l'hydrogène. Actuellement, nous sommes encore en plein phase de transition, mais dans quelques décennies, quand tous les intervenants auront compris, ce sont des voitures de ce type qui sillonneront les routes », a expliqué le responsable du projet, Jason Perron.

De l'hydrogène ? Vraiment ?
Conduire un véhicule à hydrogène peut sembler relever de la science-fiction. C'est pourtant l'expérience à laquelle nous nous sommes livrés dans les rues de Toronto, alors que BMW avait amené sur place une partie de son parc de Série 7 transformées en version bimode (hydrogène et essence) ainsi que le module de remplissage, bien entendu.

L'autonomie à l'hydrogène seul est d'environ 200 kilomètres, auxquels s'ajoute quelque 500 kilomètres pour le moteur à essence. Mais en matière de conduite, peu importe le système qui propulse la voiture, rien ne transparaît.

Dans les faits, la motorisation de la voiture développe couple et puissance égaux avec l'un ou l'autre des carburants. Il a cependant fallu faire quelques compromis avec la Série 7 puisque ce sont des voitures retirées directement de la chaîne de montage pour être adaptées. Elles développent donc 267 chevaux en version hydrogène, contre les 400 chevaux traditionnels de la 760.

Pour changer l'alimentation, il suffit d'une pression sur un bouton placé au volant, et le moteur fait tout de façon presque transparente. À l'arrêt sur le mode H2, on entendra le cliquetis des injecteurs à usage magnétique, si le capot est ouvert, et un léger bruit de boîte de vitesses au moment du changement, mais rien de plus. Sur la route, accélérations et freinages sont identiques.

Pour changer l'alimentation, il suffit d'une pression sur un bouton placé au volant.