Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Le système multimédia BMW iDrive 9 : réparer ce qui n’est pas brisé

L'interface BMW iDrive 9 | Photo : BMW
Obtenez le meilleur taux d'intérêt pour votre prêt auto chez Automobile en Direct
Alain McKenna
La nouvelle version iDrive 9 du système multimédia de BMW améliore un système qui était déjà excellente.

•    Le système multimédia de BMW a fait des progrès énormes depuis son lancement initial en 2001. Sa plus récente version, iDrive 9, est sans conteste sa meilleure.

Le système iDrive est évidemment utilisé partout au sein de la gamme BMW, mais on en trouve aussi une version à bord des véhicules de la gamme Rolls-Royce, ainsi qu’une autre version, adaptée pour les véhicules de la gamme Mini.

BMW iDrive
Un premier prototype du système iDrive (appelé « Intuitive Interaction Concept ») a été présenté sur le concept Z9 en 1999. La version commerciale, elle, est arrivée en septembre 2001 dans la BMW Série 7 (E65). Elle fonctionnait sur une version modifiée pour l’automobile du système Microsoft Windows CE. 

On voyait le logo Windows CE quand le système redémarrait ou plantait.

La première génération de contrôleurs iDrive dans la Série 7 ne comprenait qu'un gros bouton rotatif. Le système GPS était situé dans le coffre et ne pouvait lire que des CD de cartes routières.

L'écran du BMW X1 2023
L'écran du BMW X1 2023 | Photo : BMW

BMW iDrive 8
20 ans plus tard, les choses ont beaucoup progressé. La 8e génération du système iDrive comporte désormais deux écrans, en plus d’un plus grand nombre de touches physiques. Une mise à niveau a même été mise en marché à l’été 2023, iDrive 8.5, qui est la plus récente à ce jour.

L'interface iDrive 8.5 a un nouvel écran d'accueil qui fait en sorte les propriétaires d’un téléphone intelligent vont se sentir comme à la maison. Avec des fonctions bien claires, le nouveau système d'infodivertissement a un menu qui ressemble à celui d’un iPhone. Les utilisateurs du système iDrive 8.5 peuvent personnaliser l'écran d'accueil à loisir.

L'interface logicielle a aussi moins de niveaux, donc moins de navigation dans des longs menus, ce qui devrait aider à se concentrer sur la route. Le système iDrive 8.5 comporte une bande verticale côté chauffeur qui donne un accès vite fait à des fonctions comme la lecture média, la navigation et les réglages. 

Cette version du système iDrive est la dernière à être produite à partir d’un système d’exploitation Linux. Le système iDrive 9, qui a été rendu public au début 2024, passe à la version pour automobiles du système mobile Android.

Notez que si vous avez iDrive 8 à bord de votre BMW ou votre Mini (ou si vous êtes assez chanceux pour avoir une Rolls…), vous ne pourrez pas procéder à une mise à niveau logicielle vers iDrive 9, qui requiert un matériel différent. 

C’est un peu dommage, mais il y a des avantages à iDrive 8, notamment la fonction CarKey d’Apple, qui permet de déverrouiller et démarrer sa voiture sans clé, à partir de son Apple Watch.

Le tableau de bord de la BMW i7
Le tableau de bord de la BMW i7 | Photo : BMW

BMW iDrive 9
Comme on le voit pas mal dans l'industrie, le nouveau système d'infodivertissement iDrive 9 de BMW permettra d’ajouter des applications tierces, incluant des jeux vidéo auxquels il sera possible de jouer en jumelant des contrôleurs Bluetooth.

Un nouvel écran d'accueil avec des fonctions clairement présentées offre une facilité d'utilisation accrue sur un nouvel écran incurvé exclusif à BMW. Le concept QuickSelect apporte également une structure de menus améliorée qui s'inspire des appareils électroniques grand public. 

Lors de son dévoilement du système iDrive9, le fabricant bavarois a aussi montré son système de stationnement à distance, encore en développement, qui sera contrôlé à travers le nouveau système. BMW a aussi donné un aperçu d'autres technologies à venir, comme des lunettes à réalité augmentée.

Contrairement à d’autres constructeurs qui ont également adopté Android pour leurs véhicules connectés, BMW n’adopte pas les applications de base fournies par Google. La navigation, la lecture multimédia et d’autres fonctions sont assurées, par défaut, par les applications natives de BMW.

On peut quand même installer des applis tierces via le Play Store de Google, où se trouvent notamment Google Maps, Spotify, et d’autres applis populaires sur mobile.

Tactile et vocal
Lors du lancement initial du système BMW iDrive en 2001, l’objectif était d'utiliser un seul écran et un seul élément interactif pour regrouper un maximum de fonctions, réduisant ainsi le nombre de boutons et d'affichages. D’où le contrôleur iDrive, comparable à la souris d'un ordinateur. 

Les actions de défilement et de clic sur un ordinateur se sont traduites par tourner, pousser et appuyer dans l'habitacle de la voiture, de manière intuitive et avec un minimum de distraction.

Deux décennies plus tard, l'expérience utilisateur est dominée par les écrans tactiles et les assistants vocaux. Glisser, taper et parler sont les méthodes d'interaction les plus courantes, assure-t-on chez BMW. 

La fonctionnalité tactile de l'écran incurvé et le dialogue en langage naturel représentent donc la forme d'interaction entre l'humain et la voiture que le système iDrive met de l’avant.

En attendant la réalité augmentée…

Alain McKenna
Alain McKenna
Expert automobile
  • Plus de 25 ans d'expérience en tant que journaliste automobile
  • Plus de 51 essais réalisés au cours de la dernière année
  • Participation à plus de 115 lancements de nouveaux véhicules en carrière en présence des spécialistes techniques de la marque