Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

BMW Z4 Coupé Concept 2005

BMW Z4 Coupé Concept 2005

Une Z4 spéciale à toit rigide qui séduit par sa performance brute Par ,

Une Z4 spéciale à toit rigide qui séduit par sa performance brute

On a du pif, n'est-ce pas? Au début du mois de septembre, nous avions prédit que BMW allait introduire prochainement un prototype Z4 Coupé.
C'est plus qu'une simple Z4 au toit rigide; un travail d'artiste a été effectué sur la carrosserie et le châssis. (Photo: BMW Canada)
Eh bien, moins de deux semaines plus tard, le constructeur allemand nous a donné raison. Avec cette voiture concept, BMW espère embraser le coeur de ses employés et des amateurs de bolides sport en offrant un véhicule qui accorde la plus grande priorité au conducteur. Les designers n'ont fait aucun compromis en concevant cette fabuleuse machine, de sorte qu'elle offre une performance brute et une agilité sauvage.

Qu'il s'agisse d'une réponse à la Porsche Cayman S, d'une mise en garde aux toutes prochaines Audi TT et Mercedes SLT de nouvelle génération ou encore d'un moyen de pallier les ventes décevantes dans le segment des voitures sport, le prototype présenté par BMW au Salon de l'auto de Francfort est un véritable coupé sport deux places. C'est plus qu'une simple Z4 au toit rigide; un travail d'artiste a été effectué sur la carrosserie et le châssis afin de créer non seulement un design évocateur et touchant mais aussi une voiture à la personnalité résolument sportive. Elle a tout l'air d'un authentique bolide sport au poids parfaitement réparti, avec un long nez et un habitacle reculé qui rappellent les coupés classiques tels que la Jaguar XKE et la Nissan 240Z.

Dans le langage de BMW, le prototype Z4 Coupé est une Z4 à «toit fixe», un autre joueur dans «l'équipe» BMW. Ce nouveau toit se courbe
Le controversé «derrière Bangle» (du nom du chef du design, Chris) a été minimisé afin d'intégrer harmonieusement le hayon rétrécissant de la voiture. (Photo: BMW Canada)
audacieusement à partir des montants A avant de fuir de façon profilée vers l'arrière. Il est de plus marqué par une bande légèrement creusée qui s'étend dans le sens de la longueur - un ajout élégant sinon classique au coupé. Les portes ne sont pas gênées par les traditionnels montants B; elles ne comportent d'ailleurs aucun cadre supérieur. À l'image du coupé de Série 6, la Z4 Coupé possède des ailes arrière qui gonflent vers l'extérieur au lieu de se fondre dans la silhouette, servant de jolies parenthèses au couvercle de coffre. Précisons que, contrairement aux autres modèles BMW, le controversé «derrière Bangle» (du nom du chef du design, Chris) a été minimisé afin d'intégrer harmonieusement le hayon rétrécissant de la voiture.

On peut observer d'autres éléments stylistiques traditionnels de BMW et quelques nouveautés sur ce prototype. Comme c'est le cas de la plupart des voitures BMW, les vitres latérales arrière présentent un angle de style Hofmeister; toutefois, il semble qu'une version plus rafraîchie du design de surfaces en flammes ait été utilisée. Le résultat de l'accumulation des surfaces concaves, convexes et saillantes donne l'impression que la carrosserie argent danse sous les rayons de soleil, en contraste avec les roues en alliage de 19 pouces de couleur charbon de bois. La partie arrière de la voiture comprend un aileron intégré, deux sorties d'échappement montées à gauche ainsi qu'un becquet arrière plus sportif. Ensemble, ces détails esthétiques, jumelés au profil balayé de la voiture, font paraître ce prototype comme une voiture sport classique.

À l'instar de l'ancienne Z3 ou de la M Coupé, la Z4 Coupé arbore un hayon, bien qu'il ne soit pas de forme traditionnelle comme celui d'une familiale. Le design de BMW, qui fait de la Z4 Coupé une rivale naturelle à
Alors que la version cabriolet est limitée par un petit coffre, ce prototype de coupé peut accueillir un chargement équivalent à deux sacs de golf. (Photo: BMW Canada)
la Porsche Cayman S et aux très populaires Audi TT et Nissan 350Z, favorise grandement l'aspect pratique. Alors que la version cabriolet est limitée par un petit coffre (encore plus petit quand le toit est rabattu), ce prototype de coupé peut accueillir un chargement équivalent à deux sacs de golf. Notons que des creux faits sur mesure dans le coffre sont remplis par des sacs de bagages.

La Z4 Coupé est alimentée par le plus récent moteur «R6» à six cylindres en ligne de 3,0 litres de BMW, qui a fait ses débuts l'année dernière dans la 630Ci et qui fait rouler actuellement la 530i et la 330i. Hautement acclamé, il s'agit du moteur à six cylindres le plus léger au monde, avec un ratio puissance/poids de 1,6 chevaux/kilogramme! En tout, ses 265 chevaux et 232 lb-pi de couple (30 chevaux de plus que le moteur de série M54 intégré dans la Z4 3.0i) devraient augmenter substantiellement la performance.