Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Bridgestone DriveGuard : essai

Bridgestone DriveGuard : essai

Une nouvelle génération de pneus à affaissement limité Par ,

Austin, Texas ― Imaginez un pneu qui ne se dégonfle pas à plat lorsqu'il subit une crevaison. Ce n'est pas de la magie; c'est ce qu'on appelle les pneus à affaissement limité, une technologie qui existe depuis plus de 10 ans déjà.

Voilà que Bridgestone lance une nouvelle génération de pneus à affaissement limité : DriveGuard. Ainsi équipé, votre véhicule pourra continuer à rouler après une crevaison sur une distance de 80 kilomètres, et ce, à une vitesse allant jusqu'à 80 km/h.

Fonctionnement
Le Bridgestone DriveGuard se caractérise par ses flancs NanoPro-Tech à la fois rigides et pas trop lourds. Les ailettes de refroidissement sur la circonférence du pneu empêchent une accumulation de chaleur intense lorsqu'on continue à rouler après une crevaison.

Le DriveGuard peut même supporter le poids du véhicule sans la moindre pression d'air, ce qui évite d'endommager les jantes et d'autres composantes.

Bridgestone DriveGuard : essai
Photo: Alexandra Straub

Résultats
En compagnie d'un groupe de journalistes, j'ai pu mettre le nouveau Bridgestone DriveGuard à l'épreuve. Il était monté à l'avant gauche d'une Toyota Camry SE et le test se déroulait en 2 parties : un circuit avec virages sur lequel nous devions rouler à basse vitesse après une crevaison de même qu'une piste droite simulant des conditions d'autoroute.

À basse vitesse, il faut bien sûr se rappeler que le pneu ne peut pas livrer la même performance qu'avant la crevaison. Or, même affaissé, il ne permettait pas à la jante de toucher le sol. Le gros bon sens nous dit d'attaquer les virages plus lentement, ce que j'ai fait. Par contre, je n'ai pas ralenti à une vitesse de tortue et le DriveGuard a su se montrer à la hauteur.

À plus haute vitesse, je l'ai trouvé encore meilleur. En conduisant en ligne droite, j'ai ôté mes mains du volant pour voir dans quelle direction la voiture allait s'enligner. À ma surprise, elle a quand même bien maintenu le cap. Le plus impressionnant, toutefois, c'est lors d'un freinage brusque : la Camry s'est arrêtée de façon très linéaire sans que je me batte avec le volant.

En somme, un Bridgestone DriveGuard crevé garde sa forme et vous conduira jusqu'à destination en préservant votre sécurité. Éventuellement, il faudra le remplacer, mais vous aurez le luxe d'attendre un moment qui vous convient davantage.

Clientèle
Le Bridgestone DriveGuard s'adresse à tous les conducteurs, mais en particulier les femmes et les étudiants si l'on se fie aux groupes de discussion organisés par la compagnie. Personne n'aime avoir une crevaison, encore moins rester coincé sur le bord de la route en attendant une assistance routière ― moi la première!

Garantie
Les pneus à affaissement limité n'ont pas l'habitude d'être couverts par une garantie, mais le Bridgestone DriveGuard l'est. Sa garantie Platine comprend un essai de 30 jours avec remboursement, une garantie limitée sur la bande de roulement de 80 000 kilomètres (cote de vitesse W) ou 96 000 kilomètres (cotes de vitesse H et V) ainsi que l'assistance DriveGuard Link offerte 24/24 via un numéro 1-800. Tout ceci s'accompagne d'une garantie limitée supplémentaire d'un an contre les débris et défauts de la route.

Bridgestone DriveGuard : essai
Photo: Alexandra Straub

Spécifications
Auparavant, les pneus à affaissement limité n'étaient vendus qu'en tant qu'équipement d'origine sur certains véhicules. Le nouveau Bridgestone DriveGuard convient à plusieurs berlines, coupés et familiales populaires. Les 32 tailles au menu vont de 15 à 19 pouces de diamètre, avec une hauteur de flanc variant de 35 % à 65 % ainsi que 3 cotes de vitesse différentes (W, H et V).

Prix
Informez-vous auprès de votre détaillant local pour savoir combien coûte le Bridgestone DriveGuard dans ses différentes tailles. Attendez-vous à des prix similaires au Turanza Serenity Plus.

Disponibilité
Le Bridgestone DriveGuard arrivera sur le marché au début du mois de mai.

Gallerie de l'article